REFLEXION

MOSTAGANEM : Le centre culturel de Hai el Houria transformé en un lieu de débauche

REALISE PAR L’APC ET ABANDONNE PAR LA DJS

Des portes métalliques et en bois de l’extérieur et l’intérieur du centre défoncées et enlevées, des bouteilles de bière et de vin vides, des ordures jonchant le sol, de l’urine et des excréments humains souillant les lieux, des fenêtres et des vitres brisées, tel est le décor et la situation désolante dans laquelle se trouve le centre culturel implanté à quelque 100 mètres de la sûreté urbaine de Hai EI Houria ( El Arsa) .



Cette  structure a été réalisée depuis plusieurs  années par l’APC de Mostaganem et affectée à la direction  de la  jeunesse et des sports (DJS)  qui l’a abandonnée carrément  et pour laquelle d’importantes sommes d’argent  ont été dépensées. Actuellement, l’endroit   est à  l’abandon servant de lieu de beuverie  et  de consommation  de drogues  aux délinquants. Il est considéré par les riverains comme étant un point noir de la cité. Pour  en savoir plus sur cette  situation  nous avons contacté un élu de l’APC, qui a préféré garder l’anonymat, a tenu à préciser que  cette structure a été mise à la disposition de la DJS par délibération et que  malheureusement, cette dernière n’a pas  exploité ce lieu et dont la gestion ne relève plus des prérogatives   des services de la commune . Comme, il a ajouté : ‘’à maintes  reprises et par écrit nous avons signalé cet  état  de fait et cette lamentable situation à qui de droit et rien n’a été fait‘’. ‘’Il  s’agit maintenant  d’un point noir, de débauche, sur lequel les services concernés doivent se  pencher’’, a affirmé cet élu. A ce propos,  un riverain que  nous avons rencontré sur place nous  a indiqué  que ‘’l’implantation de  cette structure au niveau de ce site est  un mauvais choix , certes, les citoyens ont besoin de telles infrastructures pour leurs enfants mais cela n’explique pas comment les deniers  publics sont  dilapidés  comme  ça : une structure nouvellement construite avec des  sommes colossales et délaissée à son triste sort, saccagée par des voyous et  devant tout  le monde  sans que personne  ne  lève le petit doigt’’.  ‘’Un sabotage et une complicité de tout le monde’’,  nous  dira ce citoyen avec un air furieux.  Comme il existe d’autres  structures  qui sont depuis  des années  abandonnées à l’exemple  du centre  culturel de la cité  Djebli Mohamed  à proximité de la  5ème  sûreté urbaine. 

Tayeb Bey Aek
Mercredi 9 Avril 2014 - 19:23
Lu 1649 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+