REFLEXION

MOSTAGANEM : Le FLN majoritaire secondé par le RND

Si durant la campagne électorale, l’ambiance fut particulièrement Flniste non sans faire de l’ombre sur celles des autres partis ayant peiné à remplir leurs salles de meetings ; les dépouillements à travers les différents centres de la wilaya, n’ont pas charrié de surprise puisqu’ils n’ont fait que confirmer la désormais bonne santé du vieux parti en dépit du brin de malaise au sein de ses rangs.



Pour une wilaya qui n’est pas répertoriée en tant que département adepte du boycott, il y a d’abord lieu de mentionner que le taux de participation ne sait pas fait au beau fixe. Or, à la comparer avec bien d’autres, c’est tout de même un assez bien apport qu’elle vient de consacrer en arrivant à 42,20%. Ce qui a bien suscité le satisfecit du Wali Temmar Abdelwahid. Et d’où d’ailleurs, l’autre félicitation faite à la wilaya de par le Ministre de l'Intérieur pour  l'organisation et le taux de participation par rapport aux autres wilayas.  Cela dit, il convient de dire que tel qu’il était prévu par les observateurs avertis, c’est le FLN qui, malgré la fragmentation de sa liste de candidats en deux ailes, a rapporté le grand slam, en raflant la majorité des sièges de mandature consacrés à la wilaya de Mostaganem, puisque sur les 09, il vient d’obtenir 5, avec un siège de plus par rapport à son résultat lors de la dernière échéance de 2012.  Résultat lequel n’est pas venu sans faire grincer les dents chez son petit frère ennemi, le RND en l’occurrence, qui vient d’obtenir seulement 2 sièges -dont l’un consacré pour une femme-, avec une régression d’un siège par rapport aux législatives de 2012. Ce qui politiquement parlant, n’apporte aucune surprise de taille à commenter pour une wilaya où le FLN est largement bien ancré notamment du côté des M’jaher au sud, où du côté des Ouled Ammar et des R’madnia ainsi que les K’rèymiya au sud-ouest.  Là, une parenthèse s’ouvre d’elle-même pour mentionner que vis-à-vis de la politique de quota accordé à la gent féminine, Mostaganem aura 2 femmes députés seulement : une FLN et une RND. Car l'application n'a pu sortir une troisième femme du moment où les autres partis n’ont pas dépassé le nombre d’un siège. Sauf si monsieur Ouali Aek réintègre son poste de ministre, la deuxième femme du FLN le remplacera. Pour revenir aux résultats, si surprise s’est accomplie en ces législatives, elle n’est autre que propre au maire de la petite ville de Sidi-Ali où, Guermat mhamed lakehal pour le nommer, vient de cartonner après deux mandats successifs en tant que maire, pour arracher, haut la main, un siège qu’il n’a aucunement volé, sous la bannière du parti MPA. Et encore une autre surprise vient de faire parler d’elle-même : elle concerne l’homme d’affaires Bouteldja Mohamed, dit Kamich, qui après 10 ans d’absence de l’hémicycle parlementaire où il s’était alors propulsé en tant que candidat libre, vient enfin de rapporter un siège mais cette fois-ci sous la protection du parti Taj, après deux vaines individuelles tentatives durant les deux dernières législatives.  Quant au coup de massue, c’est le PT de Louisa Hanoune qui vient de l’essuyer, en perdant les 2 sièges qu’elle avait depuis Mostaganem.  
Nom des nouveaux députés
de Mostaganem
Fln:
- Ouali Abdelkader
- Si Afif
- Tekouk Mansouria
- Senouci Habib
- Mehieddine Mohamed
Rnd :
- Gassem Laid
- Berrahou Fatiha
Taj :
- Bouteldja Mohamed
Mpa:
- Guermat Mhamed Lakehal

 

Ilies BENABDESLAM
Vendredi 5 Mai 2017 - 21:37
Lu 1076 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 18-11-2017.pdf
3.68 Mo - 17/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+