REFLEXION

MOSTAGANEM : L’œuf cédé à 15 da !



L'œuf sort de sa coquille. Son prix donne le vertige actuellement. Il est vendu à 13 DA chez les commerçants et même à 15 DA chez d'autres. Ainsi, la plaquette de 30 œufs dépasse le seuil de plus de 350 DA. Alors qu'il coûtait 10 DA, l'œuf a doublé jusqu'à 15 DA.  C'est terrible ! Jamais ce produit n'a atteint un seuil pareil. Même avec la flambée du prix du poulet, celui des œufs n'a pas suivi et est demeuré stable. Alors que se passe-t-il ? L'œuf prend des ailes pour se mettre en tête de liste des produits coûteux. Ainsi, l'omelette, prisée par les Algériens, se fera désormais rare dans l'assiette. S'agit-il d'une pénurie du produit ou d'un effet de la spéculation ? Pour rappel, les produits de large consommation sont quasiment inabordables pour une majorité de citoyens qui ne savent plus à quel saint se vouer. Après les poissons, certains fruits et légumes et également les viandes rouges, aujourd’hui c’est au tour du poulet de prendre des ailes.  Comme il fallait s'y attendre, durant ces vacances, le poulet subit une hausse généralisée de plus de 25 % le kilo. Les prix des dérivés du poulet ont été également majorés par les producteurs et commerçants de la volaille. Cette hausse aurait été prévisible, elle serait préméditée estiment certains citoyens. Ce qui se traduit pour certains chefs de familles et ménagères qui s'accordent à dire que la coutume veut que chaque année, pendant les vacances d’été c’est la même histoire, viande blanche, sardines, et autres poissons, et également certains fruits et légumes connaissent une hausse, se traduisant par une pénalisation du démuni, du sans sou, et également du citoyen à faible revenu. S'agissant du poulet, dont il est question, son augmentation intervient à peine à plus de quelque mois seulement du ramadan. Boucheries, marchés, etc...Affichent 400, 00 da voire 420, 00 DA et plus le kilo, Il est inutile de discuter des prix de la viande rouge, des poissons, et autres aliments de luxe. Certains pourtant n’hésitent pas à expliquer cette flambée des prix pendant cette période, rappelant que c’est la grande loi de l'offre et de la demande, et également l’afflux de vacanciers, et célébrations de mariages etc…Malheureusement, toutes ces explications ne suffisent pas à expliquer au démuni cette augmentation qui pour lui serait très exagérée, probablement même injustifiée.                       

Ikram
Vendredi 19 Août 2016 - 17:22
Lu 480 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+