REFLEXION

MOSTAGANEM : L’auteur du meurtre de l’émigré arrêté

Les éléments de la Police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Mostaganem, ont arrêté, dernièrement, un individu, âgé de 45 ans, originaire de la wilaya de Mostaganem, auteur du meurtre d’un jeune émigré, a-t-on appris de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.



Cette opération est intervenue en date du 04/08/2016, aux environs de 17h50, suite à une information parvenue aux services de la police judiciaire, faisant état d’une dispute verbale ayant opposé deux personnes de sexe masculin qui a eu lieu à ‘’Hai Salam’’ relevant de la localité de Kharrouba à Mostaganem. Des policiers ont été dépêchés sur les lieux indiqués, où il s’est avéré, qu’il s’agissait d’une affaire de coups et blessures volontaires à l’aide d’une arme blanche, ayant entrainé la mort d’un jeune, propriétaire de véhicule de marque ‘’Senic’’ immatriculé à l’étranger. Bien qu’évacué en toute urgence vers les UMC, le blessé a succombé à ses blessures, aux environs de 19h.  La victime est un jeune émigré, âgé de 25 ans, qui venait juste d’arriver en Algérie, il y a à peine une semaine, selon le communiqué de la cellule de communication et de presse de la sûreté de wilaya, rendu public, ce lundi. Les investigations préliminaires effectuées par les éléments de la brigade criminelle, ont permis l’identification de l’agresseur, âgé de 45 ans, originaire de Mostaganem, lequel a été arrêté en compagnie de deux autres jeunes, à bord de son véhicule de marque ‘’Peugeot 206’’, immatriculé à Oran.  Les premiers éléments de l’enquête ont déterminé que le mobile du crime était une dispute impliquant l’agresseur et la victime et ce, suite à un échange verbal qui a dégénéré après des insultes, se transformant en altercation physique, à un moment de nervosité et un stress, et également à cause de l’encombrement de véhicules sur la double voie de la cité Hai Salam, allant vers Kharrouba.  Lors de son interrogatoire, l’inculpé a reconnu les faits qui lui sont reprochés, ce dernier a justifié son geste ‘ forfait’ par la nervosité, déclarant qu’il ne pouvait se contrôler surtout qu’il avait en sa possession une arme blanche, selon la même source d’information. Pour le chef d’inculpation d’homicide volontaire avec préméditation, le mis en cause a été présenté par devant le procureur de la République, près le tribunal de Mostaganem, qui à son tour, transmis le dossier de l’affaire au juge d’instruction, qui ordonna sa mise sous mandat de dépôt, tandis que ses deux compagnons ont bénéficié d’une citation directe à comparaitre pour coups et blessures volontaires (CBV).

Ikram
Lundi 8 Août 2016 - 17:41
Lu 3089 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+