REFLEXION

MOSTAGANEM : L’APW valide le bilan de l’exécutif de la wilaya

L’assemblée populaire de la wilaya de Mostaganem a clôturé dans la journée du mercredi passé, la 4ème session plénière de l’année 2013, en présence du Wali, du président de l’APW et du secrétaire général de la wilaya.



En effet, trois volets ont été débattus au cours de cette assemblée, dont la compatibilité du règlement intérieur de l’APW, le bilan d’activités annuel de la wilaya de l’année 2013 des différents secteurs de développement et des délibérations de la direction de l’administration locale. La 1ere délibération a porté sur l’autorisation d’imputation du budget complémentaire de l’année 2013 d’un montant de 13155000 Da destiné à prendre en charge l’effet financier de l’année 2012 – 2013, la seconde à l’effet d’autoriser la réforme de 30 véhicules hors d’usage de la propriété de la wilaya pour la vente aux enchères publics et la dernière délibération a porté sur l’autorisation pour l’imputation du budget complémentaire de l’année 2013, un montant de 3925127145 DA  lié au quota de la wilaya de la sablière de la commune de Sidi Lakhdar des années 2007 et 2010 destiné à l’acquisition des véhicules de tourisme au profit de la wilaya. Les délibérations ont été votées à l’unanimité par les élus de l’APW. Dans ce même contexte, le P/ APW a donné un aperçu sur l’activité de l’assemblée qui a pu résoudre plusieurs préoccupations des citoyens en coordination avec le wali et les directeurs de l’exécutif et a veillé au suivi des secteurs de développement dans le cadre du dialogue et de la concertation. Pour sa part, le wali a indiqué que le souci de l’APW, c’est de concrétiser les objectifs tracés en matière de développement local. « Notre seul but est de répondre aux exigences des citoyens pour leur permettre une vie décente » disait-il. Tout de même, le wali a insisté sur la qualité et les délais des projets, il a en outre souligné que l’entrepreneur ne peut réaliser plusieurs projets à la fois. A l’avenir, un seul projet sera confié à l’entrepreneur pour la réalisation et ce pour éviter la contrefaçon et la mauvaise qualité du travail. Les élus ont soulevé des préoccupations concernant le service public notamment l’accueil, l’encadrement du secteur de la santé, les quotas insuffisants des logements, la problématique de l’implantation des centres d’enfouissement, la dégradation de quelques chemins de wilaya, le foncier, le transport (la programmation des navettes), l’inexploitation des locaux commerciaux, la réalisation des établissements scolaires et l’anéantissement des écoles préfabriquées composées d’amiante et même l’emploi. Les directeurs des secteurs concernés ont répondu aux questions posées lesquelles seront traitées pour donner des résultats à la prochaine session plénière.

Faiza.S
Vendredi 24 Janvier 2014 - 17:39
Lu 215 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+