REFLEXION

MOSTAGANEM : Kharrouba, un quartier plongé dans le noir

Totalement défaillants, certains réseaux d'éclairage public de la ville de Mostaganem et plus particulièrement ceux de ses cités urbaines périphériques ne semblent point répondre aux attentes des citoyens qui malheureusement sont obligés de se déplacer en tâtonnant dans le noir dès la tombée de la nuit.



A ce sujet, le réseau d'éclairage de tout un quartier situé au lotissement C de la cité donnant sur la mer, face à la plage de Sidi El Medjdoub, dépendant de Kharouba ne semble offrir aucune lueur depuis des lustres et exposent les habitants à éviter toute circulation dès 19 heures face à l'obscurité totale qui règne  sur le lieu. Certains citoyens sont contraints d'utiliser des lampes de poche pour circuler de nuit pour satisfaire des besoins pressants nécessitant forcement des déplacements du domicile vers d'autres coins de la cité. En face de cette situation déplorable qui perdure, les citoyens ont saisi les services techniques de l'APC, qui finalement ont rejeté la responsabilité de cette défaillance du réseau sur l'entreprise privée qui l'a réalisé. Depuis, aucune mesure n'a été prise et les résidents de ce quartier interpellent de nouveau les autorités concernées pour la réhabilitation de ce réseau d'éclairage, qui pour le moment ne parait servir à rien, face au noir et ses multiples dangers, qui sévissent au sein de la cité.

L.Ammar
Mercredi 11 Novembre 2015 - 17:30
Lu 575 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+