REFLEXION

MOSTAGANEM : Hommage au musicien Mohamed Tahar



Le groupe des amis de réflexion ont rendu un vibrant hommage, jeudi dernier, au musicien chanteur Mohamed Tahar. Une cérémonie a été organisée à son honneur à la maison de la culture en présence de ses fans, où un riche programme a été concocté. Débutant par un concert de ses chansons reprises par les benjamins de l’école de musique de ‘’Saidia’’ et s’est clôturé par une cérémonie de remise de cadeaux au cheikh, ainsi qu’une projection d’un documentaire sur son parcours. Cheikh Mohamed Tahar, virtuose de la musique algérienne, icône du solfège, est né le 26 Février 1929 à Taza (Maroc). Il a réalisé ses rêves d’enfance, en se perfectionnant d’année en année, en jouant de tous les instruments de la musique. Notons, qu’il a été l’unique arabe à être admis parmi les musiciens de l’orchestre philarmonique colonial de la ville de Mostaganem. Mohamed Tahar s’est inscrit au sein d’un conservatoire hongrois après l’indépendance, puis il est revenu en Algérie, en reprenant la formation musicale des jeunes au sein d’une salle de la commune de Mostaganem. Il continua de s’occuper des activités de son association « Saidia » créée depuis l’année 1938, se consacrant à l’écriture des paroles de chansons et compositions musicales. Agé de 88 ans, le cheikh continu de donner pour la musique et a écrit des textes musicaux et il a publié un livre sur la partition musicale.   

L. Ammar
Vendredi 17 Février 2017 - 18:03
Lu 290 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 29-03-2017.pdf
3.13 Mo - 28/03/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+