REFLEXION

MOSTAGANEM: Grave négligence



Le paysage est l’affreux spectacle offert au corps enseignant, aux élèves ainsi qu’aux badauds qui empruntent cette ruelle où est située l’école primaire Benguettat Mohamed, une structure où on dispense le savoir, le civisme, l’hygiène etc. Il s’agit, vous l’avez sans doute remarqué, d’un amas d’ordures que des employés apparemment communaux ont déversé après avoir effectué une opération de désherbage et de nettoyage sur les abords de l’école, dans la perspective évidente de les faire enlever par un véhicule. Un mois s’est écoulé et point d’enlèvement de cet amas d’immondices à moins qu’on ait décidé, en définitive, de maintenir ce désolant décor tel quel en vue d’agrémenter le panorama. Il est regrettable de relever que les recommandations faites en cette période où sévit particulièrement cette redoutable pandémie qu’est la grippe porcine et qui consiste à faire preuve d’une vigilance particulière en matière de règles d’hygiène n’aient pas été suivies d’effet dans ce cas particulier qui nous interpelle au plus haut degré.

Kadi
Mardi 22 Décembre 2009 - 09:50
Lu 483 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+