REFLEXION

MOSTAGANEM : Eucalyptus de bordure : une éradication déguisée !...



Il semble qu’il est bien révolu le temps où  l’APC de Mostaganem prenait bien soin des Eucalyptus de la ville. Les temps ont changé et beaucoup de choses aussi, et les Eucalyptus  subissent, de manière insidieuse, des agressions dévastatrices qui ont réduit leur nombre. Au train où vont les choses, ces arbres majestueux finiront par disparaitre sans  que l’on puisse s’en rendre compte et c’est malheureux et l’EPIC de Mostaganem, vient de nous montrer un bon exemple, à ne pas suivre A Mostaganem, les gens d’un certain âge vous diront qu’une bonne partie de la route Mostaganem-Mesra  était bordée de  ces arbres qui sont les Eucalyptus. Le développement des infrastructures comme l’agrandissement de la route a fini par avoir eu raison donc d’eux, plus d’Eucalyptus dans cet axe routier important. Néanmoins, dans la commune d’el Hassiane, Fornaka et à la sortie d’Ain Nouissy, des Eucalyptus ont encore la chance de vivoter comme elles le peuvent. Ce n’est pas du tout le cas dans la ville de Mostaganem où ce genre d’arbres est en train de connaitre  son déclin, lui qui était « roi » de la bordure de la route « Khettab Abdelkader », en partant  de l’intersection à feux tricolores menant ver la cité « el Arsa » en se prolongeant jusqu’au rond-point du CFPA, à la croisée des routes qui mènent à « Sayada »  ou, sur Aïn-Tédelès, via « Sidi Othmane ». Ce fameux Eucalyptus borde existe encore tout le long de la « rue de la Palestine »,rue qui mène au quartier « Djebli  Mohamed » (ex Mont-plaisir)  jusqu’aux environs de « Sidi Fellag ».Devant le centre commercial et juste, au niveau de la Station de « Taxis », l’on remarque à peine que la scie est déjà passée par là, mais cette existence est toute relative puisque de nombreux  dans les parties que nous avons cité, ci- dessus, ce sont plusieurs dizaines d’Eucalyptus qui ont disparu imperceptiblement  dans l’indifférence . Il est loin le temps où l’APC de Mostaganem s’inquiétait  de cette espèce d’arbres qui, outre leurs vertus médicinales, rappelons le, avait aussi un impact positif sur la dépollution aérienne et son système racinaire à pivot ne porte aucunement préjudice à la surface des trottoirs comme c’est le cas d’autres espèces à enracinement superficiel. Ces derniers temps, il a été remarqué qu’une équipe de l’entreprise communale « EPIC » a procédé à la suppression de la « couronne végétative » de 13 arbres  d’Eucalyptus qui sont juste en face du chantier de construction de « Karakache », vers la cité des « Castors ».Des citoyens nous ont signalé ce fait singulier qui ne  trouve apparemment aucune justification plausible et incompréhensible à tout point de vue. La question est posée et reste entière comme nous l’a confirmé le responsable de l’Association de l’environnement, en l’occurrence M.Kralifa Mohamed, que nous avons croisé au niveau des services de l’environnement. C’est aussi au niveau de ce service de l’Environnement, sis à la Salamandre que nous avons croisé un citoyen qui est venu signaler et se plaindre de cette  bien curieuse « opération de taille de 13 Eucalyptus » singulièrement entreprise sans consultation des services concernés (Environnement et APC).Il est évident que cette  soit disant « taille sauvage » qui vient à contre-saison pour 13 arbres cache quelques secrets probables qui ne méritent pas de l’être puisque pour certains, c’est une « atteinte à l’environnement urbain » et s’il y a des intérêts occultes, ils méritent d’être mis au clair pour dissiper les questionnements légitimes que sont en droit de se poser citoyens et responsables. C’est ce qui est attendu des Gestionnaires de l’EPIC de Mostaganem.                

B. A
Mardi 6 Septembre 2016 - 18:27
Lu 220 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+