REFLEXION

MOSTAGANEM : Des urinoirs ‘’sauvages’’ à ciel ouvert !



Finalement, certains énergumènes ne se gênent point d’uriner, au sein de certains lieux publics, dans des bouteilles qu’ils ‘’balancent’’ après n’importe où, sans la moindre inquiétude. Cette pratique tend à se généraliser à travers la ville et au sein des coins publics, dont les plus ciblées restent la façade du marché public d’Ain Sefra, et l’aire de stationnement  des bus de la toute nouvelle gare routière, qui sent l’urine à des dizaines de mètres. Des personnes, ‘’toute honte bue’’, pissent dans les bouteilles en plastique, les referment après et les jettent sans se soucier. Malheureusement, ces bouteilles  ont fini par s’amonceler les unes après les autres sans que personne ne pense à les évacuer. A présent, certains voyageurs se bouchent le nez pour prendre le bus, et dénoncent  ce lieu infect où l’air est devenu irrespirable, de par les odeurs nauséabondes qui se dégagent. Interrogé sur ce  déplorable état du lieu, un agent de sécurité  n’a point osé répondre, se contentant de hocher simplement la tête, avant de s’en aller. Quant au jeune, chargé de la gestion et de l’entretien des toilettes de la gare, il affirme que beaucoup préfèrent  uriner sur le lieu cité, au lieu de faire leurs besoins au sein des toilettes réservées à cet effet, en payant la somme de 25 dinars, qui semble être exagérée par certains .

L. Ammar
Lundi 17 Octobre 2016 - 18:05
Lu 411 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+