REFLEXION

MOSTAGANEM CAPITALE NATIONALE DU THEATRE : Mihoubi inaugure le siège du commissariat du théâtre

Hôte de Mostaganem à l’occasion de « Mostaganem capitale nationale du théâtre », le ministre de la culture monsieur Azzedine Mihoubi en compagnie du wali M. Abdelwahid Temmar, n’a pas manqué de consacrer sa matinée à une visite d’inspection et de travail l’ayant amené à effectuer un périple autour de plusieurs établissements culturels qui désormais « font de la cité des Mimosas un pôle culturel national par excellence » dira-t-il.



Et pour justement un rayonnement culturel digne de ce nom, au profit de la discipline mère des arts, a été enfin inauguré le siège du commissariat du festival amateur du théâtre, dans le quartier de Mont-Plaisir à l’Est de la ville. « Un acquis local et national », pour paraphraser M. Azzedine Mihoubi, au profit de ce festival qui marque cette année sa cinquantième année d’existence et de labeur. Pour l’autre bonheur des cinéphiles en plein centre-ville, le cinéclub datant de l’ère coloniale, plus connu par la salle Cheikh Hamada, sujet à une réhabilitation de fond en comble, a lui aussi captivé l’attention du ministre de la culture qui s’est intéressé aux petits détails  qui portent sur la rénovation du sol, l'installation de 200 à 220 sièges, la réalisation d’un écran géant équipé de techniques modernes et d'équipements de projection dont un appareil numérique et autres de sonorisation et d'éclairage, d'extension de la scène, de construction d’une cafétéria et d'un guichet pour la billetterie. Un délai de 45 jours et le cinéclub Cheikh Hamada ouvrira ses portes, d’après la promesse faite par le chargé de cette opération de réaménagement.  Un peu plus loin, à la Pépinière, l’autre grand mythique « Cinémonde » datant de 1956, est en début d’une totale réhabilitation d’une durée de 15 mois, pour donner naissance à une salle de 1.000 à 1.200 places sur deux niveaux, avec climatisation, sièges confortables, moquettes, et autres moderne logistique, avec un toit en panneau sandwich étanche. Une enveloppe de 23 milliards de cts est allouée à ce projet qui débouchera et donnera naissance à la plus grande salle de la wilaya, d’où la proposition de monsieur le ministre de la culture à sa mutation en salle d’opéra.  Monsieur Azzedine Mihoubi qui s’est réjoui du rendement culturel de Mostaganem, a fini sa tournée en rendant visite au Conservatoire de la ville où il s’est attardé à la visite de plusieurs ateliers de musique, et marqué une halte aux Beaux-Arts, avant de donner le coup d’envoi de « Mostaganem Capitale du théâtre », sur lequel nous y reviendrons dans notre édition de demain avec d’amples détails. 

Ilies Benabdeslam
Lundi 3 Avril 2017 - 08:00
Lu 436 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-09-2017.pdf
3.55 Mo - 19/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+