REFLEXION

MOSTAGANEM CAPITALE MONDIALE DE LA PAIX ET LE VIVRE ENSEMBLE : Lakhdar Brahimi, Federico Mayor et Raymond Chrétien, lauréats du 1er Prix Emir Abdelkader

Mostaganem, berceau de la grande confrérie de la Tariqa Alawiya, sera ce mercredi 21 septembre capitale mondiale de la paix et le vivre ensemble, avec la remise du Prix Emir Abdelkader à des personnalités de dimension planétaire.



Savant, guerrier, mystique, l’émir Abdelkader est un être hors du commun. Ayant tenu tête aux armées françaises de 1832 à 1847, il épouse le destin de l’Algérie indépendante tout en devenant un trait d’union entre l’Orient et l’Occident. Initiateur du droit humanitaire et fondateur d’un État moderne, pourfendeur du colonialisme, défenseur d’un islam moderne et d’une spiritualité de la fraternité, il est une figure rare de l’ouverture aux autres, de la conciliation et du respect des religions. C’est la vie de cet homme d’exception, de ce visionnaire magnanime, maître spirituel alliant rationalité et résistance, foi et réformes, que Khaled Bentounes tente de mémoriser et médiatiser pour la présenter comme type un modèle de la paix et le vivre ensemble en ces temps troublés. Dans le but de promouvoir la culture de paix et le Vivre Ensemble, la Fondation Méditerranéenne du Développement durable (Djanatu-al- Arif) présidée par le valeureux Cheikh Khaled Bentounes, AISA ONG Internationale, et le Programme MED 21 ont décidé de créer le Prix Emir Abdelkader. Ce Prix est destiné à distinguer des personnes physiques et morales, en provenance de la rive sud et de la rive nord de la Méditerranée ainsi que du reste du monde ayant apporté une contribution significative à la pratique du Vivre Ensemble et au renforcement de la coexistence pacifique entre les peuples, les groupes sociaux et les individus. Ce Prix a été créé en hommage à la figure emblématique de l’Emir Abdelkader (1808- 1883) précurseur de ce Vivre Ensemble si nécessaire pour lutter contre les tentations de l’exclusion et de la violence. Il fut un résistant, patriote, humaniste, défenseur des minorités de toutes confessions, héraut d’un islam d’ouverture et de tolérance dans la voie tracée par son guide spirituel Ibn Arabi. La cérémonie de remise du Prix Emir Abdelkader aura lieu le mercredi 21 septembre 2016, au siège de la fondation Djanatu al-Arif à Mostaganem. La cérémonie sera présidée par : le ministre algérien de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique monsieur Tahar Hadjar en présence de personnalités nationales et étrangères, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Paix. On cite Madame Fadila Laanan, Secrétaire d’Etat et Ministre-Présidente du Gouvernement francophone bruxellois – Monsieur Driss Djazairi, Ambassadeur, Rapporteur Spécial du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, Directeur exécutif du Centre de Genève pour la promotion des Droits de l’Homme et le Dialogue global , M. Lakhdar Brahimi (Algérie) Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies. Médiateur international de l’ONU. Pour sa première attribution à Mostaganem, le Bureau exécutif du Prix Emir Abdelkader qui s’est réuni, le 18 juillet 2016 à Paris, a désigné les lauréats suivants :Lauréat rive nord : M. Federico Mayor (Espagne) Ancien Ministre. Ancien Directeur général de l’UNESCO. Lauréat rive sud : M. Lakhdar Brahimi (Algérie) Ancien Ministre. Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies. Médiateur international de l’ONU Lauréat reste du monde : M. Raymond Chrétien (Canada) Ambassadeur honoraire du Canada. Membre de la Fondation Trudeau. Président de l’Observatoire international des Maires sur le Vivre Ensemble. Rappelons que le Bureau exécutif du Prix Emir Abdelkader s’est félicité de l’inauguration à Alger, le 15 juin 2016, de la Chaire UNESCO « Emir Abdelkader pour les Droits de l’Homme et la Culture de Paix » et a décidé de décerner une mention spéciale à ses promoteurs : Le Pr. Tahar Hadjar, Ministre algérien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique et ancien recteur de l’Université d’Alger I, et le Dr. Issam Toualbi, Directeur de la Chaire.

Riad
Vendredi 16 Septembre 2016 - 17:07
Lu 1390 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+