REFLEXION

MONDIAL 2014 : ALGERIE 1 - BURKINA FASO 0 : Cap vers le bresil

Grâce à un but heureux de leur défenseur central juste après le repos que les Fennecs prennent l'avantage dans ce barrage retour et mettent le cap vers le Brésil !



L’équipe nationale de football s’est qualifiée pour la coupe du monde 2014 prévu au brésil, après avoir battu le Burkina Faso lors du match barrage joué au stade Mostafa Tchaker à Blida. Après ce succès, les verts pourront désormais se préparer pour le rendez-vous brésilien. Avec un début de match difficile marqué une réticence de part et d’autres,  les algériens ont trop souffert, durant la première mi-temps, face à une équipe burkinabaise bien organisée en défense et en milieu de terrain. Dès le premier coup de sifflet de l’arbitre sénégalais, les joueurs algériens ont paru hésitants  et ils n’ont pas pu créer de vraies occasions pour marquer le but libérateur. C’est après une demi-heure de jeu que les choses ont commencé à bouger un petit peu mais sans vraiment menacer le camp adverse qui s’est, malgré tout, créé beaucoup d’occasions. En effet, les burkinabais ont mis en échec toutes les rares tentatives du onze national. Mais finalement, tout a changé en deuxième période. A la 49’, Bougherra d’un coup de tête après un coup franc tiré par l’ailier gauche, Fewzi Ghoulam, marque l’unique de la partie synonyme de qualification à la coupe du monde  au brésil en 2014. La fin de la rencontre était dure à supporter par les joueurs algériens qui ont résisté à toutes les attaques des burkinabés. Ces derniers ont essayé d’égaliser mais vainement, la défense des verts était suffisamment soudée. Au coup de sifflet final de l’arbitre de la rencontre, le staff technique de l’équipe nationale, à sa tête l’entraineur Vahid Hallilozic, a investi  le terrain laissant montrer leur joie pour cette quatrième qualification au mondial, la deuxième consécutivement.  Les compositions : Algérie : Zemmamouche - Khoualed, Medjani, Bougherra, Ghoulam - Lacen - Mostefa, Brahimi, Feghouli - Soudani, Slimani. Burkina Faso : Diakité - Yago, B. Koné, D. Koné, Panandétiguiri - Kaboré, Nakoulma, Rouamba, Balima - Pitroipa, Jonathan.

Charef Slamani
Mardi 19 Novembre 2013 - 20:51
Lu 467 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+