REFLEXION

MOHAMMADIA (MASCARA) : 20 ans de réclusion pour avoir brûlé vive sa sœur

Ce lundi, la cour criminelle de Mascara, a eu à statuer sur une affaire de meurtre avec préméditation dans laquelle est impliqué un jeune homme de 30 ans, pour avoir aspergé d’essence ses deux sœurs en allumant le feu. L’une d’entre elles est décédée à l’hôpital universitaire d’Oran où elle fut évacuée, succombant à ses blessures engendrées par les flammes, la plus jeune a pu se sauver elle-même en ôtant ses vêtements.



Tout a commencé la veille du mois de juillet 2015 coïncidant avec le ramadan, quand les résultats du baccalauréat ont été annoncés, personne ne se doutait, que la réussite d’une fille à cet examen allait provoquer un drame dans une famille. En effet, en cette soirée dramatique, une fille ayant réussi son examen, a décidé de fêter cet évènement avec sa grande sœur âgée de 36 ans, mais mal leur en pris, car le bruit de cette fête restreinte en huit-clos dérangeait leur frère qui était endormi dans une des chambres. Dérangé par le vacarme, ce dernier, se leva et frappa ses sœurs avec un bâton. Digérant mal ce comportement, les sœurs se rendirent au commissariat et portèrent plainte contre leur frère. Un geste qui leur a été fatal, vu qu’il n’a pas été apprécié par l’accusé, qui entrant dans une colère aveugle, enferma les deux victimes dans une chambre du domicile familial, aspergeant leurs corps d’essence récupéré à partir de sa moto. La plus jeune a pu se sauver elle-même en ôtant ses vêtements en feu très rapidement. La plus grande n’a malheureusement pas eu cette chance, vu que les flammes se sont propagées sur son corps ne lui laissant aucun espoir d’échapper à cet enfer, et ce en dépit des efforts et l’intervention des membres de sa famille venant à son secours. Evacuée d’urgence à l’hôpital universitaire d’Oran, elle a succombé à ses blessures et brûlures engendrées par les flammes. Devant la cour où il était jugé, l’accusé a reconnu les faits et griefs retenus contre lui, il déclara à la cour que le jour du drame, il était endormi dans sa chambre, fatigué par le travail et le jeûne, quand il fut réveillé par le bruit, ce qui l’a mis en colère le poussant à agir de la sorte contre ses sœurs.      

B. Adda
Mardi 17 Mai 2016 - 17:20
Lu 179 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+