REFLEXION

MME VEUVE BENKEDADRA ABDELMADJID REND VISITE A REFLEXION : Honorer la mémoire des figures emblématiques de Mostaganem

De passage à Mostaganem pour un séjour familial, Mme Veuve Benkedadra, née BOUTALBI Assia Malika s’est rendue au siège du journal pour une visite de courtoisie et une discussion à bâtons rompus sur la glorieuse révolution armée qu’elle a vécu avec ses parents, et que son défunt époux Abdelmadjid BENKEDADRA en a été un de ses héros et dont elle a parlé de son parcours révolutionnaire nécessitant des pages et des pages.



Moudjahid de la première heure, Abdelmadjid BENKEDADRA  a milité  dès son jeune âge à l’indépendance  du pays, en se révoltant vivement  contre l’injustice et le traitement réservé aux arabes. A une phrase prononcée par un professeur, taxant tout travail médiocre de « travail arabe », Abdelmadjid fréquentant le lycée Zerrouki  (l’ex Renet Basset), n’a point hésité à lui lancer en pleine figure son encrier, et finir par quitter les études et prendre le chemin du militantisme. A ce propos, Mme BENKEDADRA que Abdelkader dit Abdelmadjid est  né le 28 Décembre de l’année 1923 au lieudit Maksar à Tigditt, étudia au lycée Zerrouki, milita au parti du peuple algérien (PPA), fut arrêté et emprisonné à Oran à l’âge de 18 ans. A sa sortie, il continua à militer clandestinement et fut de nouveau emprisonné  à Mostaganem et à Alger (Serkadji). Libéré par la suite, il adhéra à l’organisation secrète (l’OS) et ne quitta la prison qu’en 1957 où il prit le chemin vers le maquis en activant  à travers le Dahra. A l’indépendance, il occupa le poste de conseiller à la présidence en qualité de directeur des études internationales, il abandonna son poste en 1979 après la mort de son compagnon, le président de la République Houari Boumediene. Se consacrant par la suite à la lecture du Saint Coran, et d’œuvres littéraires et scientifiques, Abdelmadjid Benkedadra mourut le 17 Novembre de l’année 2013 à l’âge de 90 ans à Alger. Interrogée sur l’actualité nationale, dont le sujet de l’heure restant l’organisation des élections législatives, Mme Benkedadra déclara que l’esprit nationaliste doit renaitre et primer en tous lieux et en toutes circonstances

L.Ammar
Mardi 11 Avril 2017 - 08:00
Lu 305 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-09-2017.pdf
3.35 Mo - 18/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+