REFLEXION

MISSERGHINE : Le centre anti-cancer érigé en centre hospitalo-universitaire



Désormais, le centre anti-cancer (CAC) Emir-Abdelkader de Misserghine (Oran) est érigé en centre hospitalo-universitaire depuis le 25 juillet dernier, et ce par arrêté interministériel, a indiqué son directeur, M. Beldjilali Noredine. Trois spécialistes, dont deux médecins d’oncologie médicale et un d’anatomie pathologique, ont été affectés, mardi dernier, dans le nouvel espace dédié à la prise en charge des cancéreux. L’hôpital enregistre encore un déficit en matière de spécialistes et paramédicaux, affirme le directeur de l’établissement. Ce dernier, qui enregistre, selon notre interlocuteur, quelque 180 admissions par jour, compte uniquement deux professeurs, 7 maîtres-assistants et des résidents. Le centre hospitalo-universitaire de Misserghine, d’une capacité de 172 lits, compte plusieurs services, à savoir l’oncologie médico-pédiatrique, l’oncologie adultes, une unité de radiothérapie, un service de radiologie et un laboratoire central. Cet établissement hospitalier est au service de nombreux patients issus de plusieurs wilayas du pays, notamment Tizi ouzou, Constantine, Adrar, Bechar, Djelfa, Sétif. Une activité intense est enregistrée 24 heures sur 24 au sein de cet hôpital. A titre d’exemple, a indiqué M. Beldjilali, le CAC a enregistré durant le premier semestre de l’année en cours ,10.544 consultations au sein du service d’oncologie pédiatrique, 4.319 en oncologie adultes, 6.257 en radiothérapie, 1.3120 consultations spécialisées et 3.993 consultations générales. S’agissant des équipements, le centre sera doté prochainement d’un troisième accélérateur linéaire de particules en plus des deux dont il dispose. A cela s’ajoutent, selon le directeur, 5 TPS (équipements pour la radiothérapie), ainsi qu’un simulateur multi-barrette en cours d’installation et qui sera mis en service prochainement. Cependant, et dans le cadre de la prise en charge convenable des patients, l’hôpital sera doté d’un service pour appareils de curiethérapie pour traiter notamment le cancer du rectum, du sein et du col de l’utérus. Les travaux enregistrent actuellement un taux d’avancement de 98 % et la réception est prévue incessamment. L’hôpital-universitaire de Misserghine verra l’extension du service d’oncologie pédiatrique, pour lequel une étude est en cours, alors que les travaux d’aménagement d’un bunker sont en voie d’achèvement en attendant son équipement en accélérateurs .Cependant, et pour mener à bien sa mission, l’établissement doit être équipé en ambulances, mais son budget demeure en deçà des espérances, a tenu à souligner son directeur.     

Medjadji. H
Mardi 8 Octobre 2013 - 22:00
Lu 599 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+