REFLEXION

MISSERGHIN : Deux citoyens tués par le serpent !! Et ça continu…



MISSERGHIN : Deux citoyens tués par le serpent !! Et ça continu…
Après, la misère, le suicide, l’aventure de la Harga, les accidents et les agressions, le pauvre Algérien trouve la mort aujourd’hui par morsure de serpent sans pour autant faire bousculer la conscience de nos responsables, et surtout celle des hauts fonctionnaires sensés être payés pour la protection du citoyen. A Misserghin, en l’espace d’une semaine, deux citoyens algériens ont été tués par morsure de serpent. Il s’agit d’une jeune fille de 16 ans à la fleur de l’âge et d’un homme de 54 ans. Deux vies sont parties dans le mutisme et le silence, alors que les instances de l’Etat sont responsables d’améliorer les conditions de vie du citoyen ce qui veut dire employer tous les moyens pour éradiquer tous ce qui peut nuire à la santé du citoyen (voir la constitution). Les urgences médicales du CHUO ont reçu depuis le début de l’année 91 cas de morsure, et pour les seuls quatre mois du début de l’année 44 cas a été enregistré. A Misserghin, soit au quartier El Wiam, soit au vieux village et la cité 214, les serpents guettent leurs proies parmi les pauvres citoyens, tant que la guerre ne leurs a pas été déclarée. Mais au fait ! Y’ a-t-elle- une instance qui pense aux pauvres ?

A Ben Brik
Mardi 6 Juillet 2010 - 00:01
Lu 2572 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+