REFLEXION

MISE EN FOURRIERE DE PLUSIEURS VEHICULES DE TRANSPORT : Le syndicat des transporteurs dénonce

Pour mauvais stationnement, de nombreux véhicules de transport urbain et suburbain ont été mis en fourrière par les services de la sécurité routière, ce qui a suscité la colère du syndicat des transporteurs, une attitude étrange, dans la mesure où tous les intervenants du secteur ont à maintes reprises affirmé qu’ils s’attelaient à mettre en œuvre la feuille de route pour la régulation du transport au niveau de la wilaya d’Oran, longtemps otage de l’anarchie.



MISE EN FOURRIERE DE PLUSIEURS VEHICULES DE TRANSPORT : Le syndicat des transporteurs dénonce
En effet, les services de la Police ont été autorisés par la direction des Transports de mettre en fourrière tous les bus  pour faux arrêt. Cette décision a été appliquée concrètement cette semaine avec la mise en fourrière de deux bus assurant l’interurbain. La situation risque de se corser, de l’avis de nombreux opérateurs, car la réglementation prévoit dans de tels cas, l’application de sanctions. Le contrevenant doit passer par la commission des sanctions, seule habilitée à prendre des mesures qui s’imposent. Les transporteurs rejettent cette décision et la qualifient d’extrême. Ils demandent à être informés sur le nouveau plan de transport et sur les nouveautés qu’il apporte. «Jusqu’à l’heure actuelle,  aucune information ne nous est parvenue sur ce qu’il prévoit comme changement», précise-t-on du côté des syndicalistes. Ceux-ci rappellent avoir plusieurs fois saisi la direction des Transports pour leur délivrer une copie de ce plan, mais sans suite. Les exploitants des lignes sont malheureusement dans le flou total, car plusieurs aspects relatifs aux arrêts de stationnement et autres volets sont ignorés.C’est le cas des bus assurant Arzew-Oran, Bethioua-Oran entre autres, où désormais, tout stationnement à la hauteur de la pépinière de l’USTO est automatiquement sanctionné. En optant pour le dialogue et la concertation, le syndicat précise qu’une rencontre avec la direction des Transports est prévue cette semaine pour trouver une solution au problème. Des mesures adéquates doivent être initiées dans l’intérêt de toutes les parties concernées.

Medjadji. H
Samedi 20 Juillet 2013 - 12:35
Lu 160 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+