REFLEXION

MINISTRE MOHAMED MEBARKI : Vers la réactualisation de la stratégie nationale de la formation professionnelle

"Les nouveaux défis induits par la chute brutale du prix du pétrole nécessitent une réactualisation de la stratégie nationale de l’enseignement et de la formation professionnels", a soutenu hier dimanche le ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, Mohamed Mebarki qui donnait le coup d’envoi officiel de la nouvelle rentrée professionnelle, à l’institut national supérieur de la formation professionnelle de Berrouaghia (Est de Médéa).



Le secteur de la formation professionnelle est, plus que jamais, appelé à "adapter son système de formation et d’enseignement aux nouvelles exigences, au plan économique, mais également en matière de marché de l’emploi", a-t-il souligné. Il a, à cet effet, assuré que cette réactualisation "permettra à notre pays de relever ces défis et de réduire l’impact de la chute brutale du prix du pétrole sur notre économie". Le secteur de la formation professionnelle doit, a-t-il insisté, répondre, au même titre que beaucoup d’autres secteurs d’activités, à ces exigences, en assurant une formation qualifiante et de qualité susceptible d’aider à hisser le niveau de performance de notre économie nationale. M. Mebarki a évoqué, dans ce contexte, la création de "pôles d’excellence spécialisés qui cadrent avec les spécificités de chaque région et permettent l’optimisation de ces potentialités", expliquant que ces pôles vont servir de référence dans des segments d’activités bien définis.  Il a cité le cas des pôles d’excellence en formation agricole, qui devraient voir le jour "prochainement" dans l’une des cinq wilayas retenues à cet effet, à savoir Ain-Defla, Biskra, El-Oued, Mascara et Médéa, insistant sur l’implication d’autres secteurs dans la concrétisation de cet objectif.  Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels offre, à l’occasion de la présente rentrée, pas moins de 410.000 postes de formation aux nouveaux stagiaires, en hausse de plus de 20.000 postes, par rapport à la rentrée de 2015, portant ainsi l’effectif global du secteur à 650 mille stagiaires.

Ismain
Dimanche 27 Septembre 2015 - 17:44
Lu 176 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+