REFLEXION

MINISTRE DE LA SANTE, M. ABDELMALEK BOUDIAF : Vers la révision de la carte sanitaire !

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a insisté à Tébessa sur l’impérative "révision de la carte sanitaire et la création de circonscriptions sanitaires".



Au cours d’une conférence de presse animée au premier jour de sa visite de travail dans cette wilaya, le ministre a souligné que le secteur a connu depuis 2013 dans cette wilaya un ‘‘changement radical’’ grâce aux nouveaux établissements réalisés et ceux en cours permettant une plus large couverture. L’encadrement médical de cette wilaya frontalière a également évolué passant de 36 à 88 médecins spécialisés dans le secteur public et 17 dans le privé, a ajouté M. Boudiaf assurant que son département œuvre à "éliminer les déséquilibres dans le système sanitaire public en révisant la carte sanitaire et en instituant des circonscriptions sanitaires". Le ministre a également préconisé "la recherche de mécanismes de complémentarité entre les deux secteurs public et privé dans le cadre d’un système sanitaire national", estimant que l’Algérie est aujourd’hui un modèle dont "certaines réponses aux attentes de ses citoyens ont inspiré certains pays à grande expérience dans le domaine de la santé". Les caravanes sanitaires organisées dans le cadre du jumelage entre les wilayas intérieures, des Hauts plateaux et du Sud ‘‘ne cesseront pas et c’est la santé qui va au malade donnant ainsi son plein sens au concept de la santé de proximité’’, a-t-il encore affirmé. Concernant la sécurité du personnel hospitalier, le ministre a indiqué que la réunion tenue depuis deux jours aux services du Premier ministre a donné lieu à l’adoption de plusieurs mesures. M. Boudiaf a assuré qu’en tant que ministre il n’acceptera pas qu’un médecin soit agressé en précisant que son département détient des rapports circonscris sur ces agressions et appelle les établissements hospitaliers à signer des conventions avec des sociétés de sécurité. Le ministre a entamé sa visite dans cette wilaya par l’inspection du centre intermédiaire de soins pour toxicomanes entré en activité en 2013. Depuis janvier passé, le centre a accueilli 661 patients outre 91 malades ayant bénéficié de séances avec des psychologues. Sur place, il a insisté sur l’encouragement des compétences sanitaires nationales et la mise en valeur par les médias des activités de ces centres invités, a-t-il encore noté, à prendre en charge 15 % des malades pour en favoriser la réintégration sociale. M. Boudiaf a visité également au chef-lieu de wilaya la polyclinique ‘‘Khedhiri’’ et le chantier d’un hôpital psychiatrique (120 lits) dont la réception est attendue fin décembre prochain ainsi que l’hôpital de chirurgie et l’opération de requalification de l’hôpital ‘‘chahida Mehnia Bendjeda’’. Il s’est également rendu à l’hôpital Chahid Bouguera de la commune de Bekkaria avant de présider une séance de travail avec les cadres locaux de son secteur.

Ismain
Dimanche 15 Mai 2016 - 18:08
Lu 559 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+