REFLEXION

MINISTRE DE L’EDUCATION : L’année scolaire ne sera clôturée qu’après la tenue de la semaine culturelle de l’école

La ministre de l’Education Nationale, Mme Nouria Benghabrit, a affirmé mardi à Annaba que l’année scolaire 2015-2016 ne sera officiellement clôturée qu’après la tenue de la semaine culturelle de l’école.



Dans une déclaration à la presse après avoir donné l’après-midi le coup d’envoi de la seconde épreuve d’éducation civique du brevet d’enseignement moyen au CEM Omar El Mokhtar, la ministre a indiqué que les écoliers des classes non concernées par les examens de fin de cycle ne quitteront pas leurs bancs de cours sans la fête de fin d’année. Les préparatifs de cette semaine culturelle de l’école, annoncée dès le début de l’année, sont en cours, a indiqué Mme Benghabrit soulignant que l’objectif de la manifestation est d’instaurer ‘‘une relation intime’’ entre l’élève et l’établissement scolaire ‘‘loin de l’évaluation périodique de son niveau et résultat’’. L’activité culturelle sera intégrée durant les prochaines années au programme annuel d’action des établissements scolaires de tous les paliers en raison de son impact sur l’amélioration du niveau scolaire des élèves et le renforcement des rapports d’amitié entre eux, a ajouté la ministre. Le ministère œuvrera à relancer la compétition inter-lycées qui existait il y a plusieurs années, a-t-elle ajouté affirmant qu’elle sera généralisée dès la prochaine rentrée au palier secondaire ainsi que le jeu-concours international ‘‘défi lecture’’. Sa présence le matin à El Oued et l’après-midi à Annaba vise à encourager les wilayas où le secteur enregistre une excellente dynamique de développement, a affirmé Mme Benghabrit soulignant que sa supervision de ces examens dans les deux wilayas lui a permis d’apprécier les bonnes conditions et l’ambiance positive de leur déroulement. La ministre a réitéré son appel aux parents d’élèves et acteurs de la famille pédagogique pour participer à la sensibilisation dans les milieux scolaires notamment parmi les candidats aux BEM et baccalauréat contre l’utilisation des téléphones portables pour photographier les sujets et les transmettre estimant que ‘‘ce comportement a des conséquences néfastes’’.

Ismain
Mercredi 25 Mai 2016 - 17:50
Lu 397 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+