REFLEXION

MINISTRE ABDELKADER MESSAHEL : Deux conférences sur la lutte contre le terrorisme en 2016

Le ministre des Affaires Maghrébines, de l’Union Africaine et de la Ligue Arabe, Abdelkader Messahel a annoncé, hier lundi, sur les ondes de la Radio nationale, que l'Algérie abritera en 2016 deux conférences sur la lutte contre le terrorisme et la déradicalisation.



M.Messahal, a précisé, que la première conférence, qui aura lieu au cours du premier trimestre 2016, sera consacrée à la place de la démocratie dans la déradicalisation et la seconde sera dédiée à la cybercriminalité, l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux par les groupes terroristes. Les rencontres, qui réuniront des experts et spécialistes de haut niveau dans le domaine, sont prévues dans le cadre de la vulgarisation de l'expérience de l'Algérie sur la déradicalisation, et la lutte anti-terroriste, dans le cadre du Forum global de lutte contre le terrorisme. L’Algérie est membre fondateur et initiateur de ce forum et elle copréside avec le Canada le comité sur le Sahel. L’objectif des conférences est de lutter contre l’usage des réseaux sociaux "à des fins de propagande et d’enrôlement au terrorisme", a-t-il expliqué, a rapporté l’APS. Pour M. Messahel, la communauté internationale et les Nations unis "doivent s’organiser pour gérer au mieux ces réseaux sociaux qui doivent être au service de la paix, de l’humanité et non pas un vecteur de destruction massive de la population". Il a encore insisté qu’il revenait à la communauté internationale de "prendre des mesures et de codifier les règles d’utilisation des moyens des technologies de l’information afin d’en contrôler l’utilisation", soulignant la nécessité de "trouver le moyen de concilier le sécuritaire avec les libertés". Par ailleurs, le ministre a plaidé encore une fois pour une stratégie globale des Nations unis pour lutter contre le terrorisme, qui "ne devrait pas se baser sur l'action militaire, mais sur d’autres facteurs" tel que l'assèchement des sources de financement du terrorisme. A ce propos, il a rappelé que l’Algérie avait proposé lors du sommet du Conseil de paix et sécurité d’Union Africaine (UA) à Nairobi, de réunir une conférence africaine en 2016 sur le financement du terrorisme. Par ailleurs, Abdelkader Messahel, a annoncé que plusieurs réunions sur la situation en Libye sont prévues dans les pays voisins, dont une très prochainement à Alger. "Dans les tout prochains jours", l’Algérie abritera la 7ème session des pays du voisinage de la Libye qui "sera consacrée à la problématique de la stabilité de la région". M. Messahel a réitéré la position de l'Algérie pour "une solution politique et un gouvernement d’union nationale pour remettre la Libye sur les rails de la stabilité".

Ismain
Lundi 16 Novembre 2015 - 17:26
Lu 247 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+