REFLEXION

MINISTERE DU TRAVAIL : Les caisses de la sécurité sociale appelées à "s'impliquer" dans l'emprunt obligataire

Le ministre du Travail, de l'Emploi et la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, a appelé lundi à Alger, les mutuelles sociales et les caisses de la sécurité sociale à "contribuer" et à "s'impliquer"
dans l'opération de l'emprunt obligataire national.



Intervenant à l'occasion d'une rencontre sur la contribution du secteur de l'emploi et du travail dans l'opération de l'emprunt obligataire, M. El Ghazi a précisé que la participation des mutuelles sociales et des caisses de sécurité sociale à cette opération permettra au pays de disposer de recettes financières supplémentaires dans le cadre de la relance économique. Il a considéré que la mobilisation des structures relevant de son secteur en faveur de l'emprunt obligataire relève du "salut national" et d'un "acte de patriotisme". De son côté, le ministre des Finances, Abderahmane Benkhalfa a "salué" l'initiative prise par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, notant que l'opération de l'emprunt obligataire au niveau national est "en bonne voie". Selon M. Benkhalfa, le pays amorce une étape de "grande rigueur", relevant que "même si les prix de pétrole n'avaient pas chuté, le changement du modèle de financement du développement économique allait être opéré". Il a relevé aussi que "grâce à la clairvoyance et à la sagesse du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a mis en place un Fonds de stabilisation des recettes, l'Algérie a une marge de manœuvre de près trois ans". M. Benkhalfa a estimé aussi, que le pays ne peut pas indéfiniment dépendre des dépenses budgétaires, d'où la mise en place d'une "gestion pragmatique à même d'effectuer un virage en douce pour changer de modèle de croissance". De son côté, le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi-Saïd, a estimé que l'emprunt obligataire est "éminemment un acte politique avant d'être un acte économique". En ce sens, il a lancé un appel aux salariés et aux mutualistes pour "s'impliquer" dans l'opération, invitant "les salariés à s'organiser pour procéder à des emprunts obligataires collectifs". "Nous comptons plus de 2,5 de travailleurs syndiqués auxquels s'ajoutent les mutualistes, ce qui constitue un nombre important dans le cadre de cette opération obligataire". Sur un autre registre, M. El Ghazi a rassuré les retraités quant à la perception de leurs pensions, soulignant que la Caisse nationale des retraités (CNR) ne connait pas de problèmes de financement.

Ismain
Lundi 16 Mai 2016 - 18:16
Lu 188 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+