REFLEXION

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES : Poursuite de la grève de 3 jours du personnel des corps communs



La grève entamée mardi par le Syndicat autonome des personnels des Affaires étrangères (SAPAE) se poursuit mercredi pour le deuxième jour consécutif à l'appui de ''revendications socio-professionnelles", a indiqué mercredi à Alger une source syndicale à l'APS. "Le mouvement de grève se poursuivra jusqu'à jeudi pour appuyer nos revendications socio-professionnelles", a précisé Ali Lakhal, secrétaire général du syndicat, qui regrette "l'absence de négociation" avec la tutelle. "Notre plate-forme de revendications contient six points sur lesquels il n'y a pas d'accord, hormis celui relatif à l'égalité dans le traitement de l'accompagnement de la valise diplomatique", a souligné la même source. "Nous avons déposé la plate-forme de revendications depuis cinq mois et nos demandes ne sont toujours pas satisfaites, et ce en l'absence d'un dialogue avec la tutelle", a ajouté M. Lakhal. Selon ce dernier, la grève ne concerne pas le personnel diplomatique mais uniquement le personnel administratif des corps communs, qui demande ''l'égalité dans l'accès aux postes diplomatiques à l'étranger''. Le Syndicat revendique aussi une réévaluation de la prime de souveraineté, la promotion du personnel, la prime de déménagement pour les fonctionnaires rentrés au pays et une prime destinée aux agents exerçant au sein de l'état civil. Sollicité, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Chérif, a expliqué à l'APS que "l'administration considère que cette grève a été déclenchée dans des conditions qui ne sont pas conformes aux lois régissant l'exercice du droit de grève". "La question (sur la légalité de la grève) a été posée à la justice qui a donné raison à l'administration, qui considère que la grève est illégale", a souligné le porte-parole du MAE, qui ajoute que même l'obligation de recours à ''la conciliation n'est pas respectée''. M. Benali Chérif souligne également que "le ministère reste toujours ouvert au dialogue pour trouver les solutions aux problèmes éventuels qui se posent".  

Ismain
Mercredi 21 Octobre 2015 - 19:04
Lu 165 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+