REFLEXION

MINISTERE DE LA COMMUNICATION : La carte de journaliste sera prête dans les plus brefs délais

Le texte fixant les conditions d'éligibilité à la délivrance de la carte de journaliste professionnel sera bientôt présenté devant le gouvernement, précisant que la carte sera prête dans les plus brefs délais, c’est ce qu’à annoncé, le ministre de la Communication, M.Abdelkader Messahel, samedi sur les ondes de la radio régionale d'Ouargla.



Invité de l'émission "Idaât" (éclairages) de la chaîne 1 de la Radio nationale d’Ouargla où il effectue une visite de travail, M. Messahel a précisé que l'examen des propositions soumises relatives à la carte nationale de journaliste professionnel lors de rencontres et conférences organisées par la Commission consultative autonome qui a permis l’élaboration des textes  fixant les conditions d'éligibilité à la délivrance de cette carte, et qui sera présenté au gouvernement au cours des prochaines semaines dans le cadre de son adoption dans les plus brefs délais eu égard à l'importance que revêt la carte en termes d'organisation et de régulation de la profession de journaliste. M. Messahel estima qu'avec la carte de journaliste professionnel, la profession de journaliste entrera dans une nouvelle ère. M. Messahel a fait savoir que pour pouvoir bénéficier de la carte de journaliste professionnel, "il faut avoir un contrat de travail permanent attestant que le revenu provient de l'activité de journaliste". Pour rappel, le ministère de la Communication a organisé en octobre 2013 à Alger une rencontre avec les journalistes du centre du pays en vue d'enrichir l'avant-projet de loi de texte fixant les conditions d'éligibilité à la délivrance de la carte nationale de journaliste professionnel après la série de rencontres ayant regroupé les journalistes de l'est, de l'ouest et du sud du pays et des membres de la Commission consultative autonome de la carte nationale de journaliste professionnel, installée le 26 mai 2013. Il est utile de signaler que cette commission  représentant les journalistes serait un véritable "partenaire" des pouvoirs publics lors des consultations relatives à l'encadrement et l'organisation de la profession.

B.Adda
Dimanche 2 Février 2014 - 17:48
Lu 123 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+