REFLEXION

MINISTERE DE L’HABITAT : Tebboune déclare la guerre à ‘’l’anarchie urbaine’’

Donnant suite aux orientations énoncées par le président Bouteflika, qualifiant «d’irresponsable » le retour des bidonvilles et de non-respect des normes d’urbanisme, le ministre de l’Habitat, a fait part de sa décision de déclarer la guerre à « l’anarchie urbaine ».



En visite sur plusieurs chantiers de construction de logement, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé que les instructions du chef de l’Etat seront appliquées à la lettre. Repris par la chaine 3 de la Radio Algérienne et s'en prenant au phénomène d'amplification du « barreaudage » sur nombre de constructions, leur donnant l’apparence de « prisons » il a estimé qu’il fallait mettre un terme à ce « carnaval ». Si un citoyen résidant au niveau des seuls rez-de-chaussée et du 1er étage souhaite réaliser ce type d’ouvrages, pour protéger son logement, il devra le faire d’après un modèle préétabli, « sinon il sera arraché », a-t-il menacé. Il a souligné qu'en dehors de leur aspect inesthétique, ces ajouts mettent en danger les occupants de logements, dont il considère salutaire d'en libérer le plus grand nombre d’ouvertures, afin qu’il puisse être possible d’échapper à toute menace telle, par exemple, celle représentée par un incendie. Par ailleurs, le département de Abdelmadjid Tebboune vient d'adresser un ultimatum aux propriétaires de constructions non finies en les invitant à déposer les dossiers de régularisation avant l'échéance réglementaire. Celles-ci tirent à leur fin puisqu'il ne reste que sept jours avant le jour J. Le ministère de tutelle vient de recenser un demi-million d'Algériens qui ont déposé un dossier de régularisation afin de bénéficier du droit de propriété foncière. Toute construction érigée sur une terre agricole ou tout autre terrain limitrophe d'espaces sensibles sera systématiquement exposée à la destruction et verra les sanctions prévoyant l'emprisonnement dans certains cas. Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a aussi affirmé que les délais de réception des dossiers d'achèvement des constructions non conformes dans le cadre de l'application de la loi 08/15, fixés à la fin août en cours, ne seront pas prolongés.

Ismain
Lundi 1 Août 2016 - 17:17
Lu 1059 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+