REFLEXION

MESURES INTRODUITES PAR LA LOI DE FINANCES 2015 : La CNAS ne disparaitra pas !

Les mesures introduites par la loi de finances complémentaire (LFC) 2015, ont pour objectif "d’assurer la pérennité" de la caisse nationale des assurances sociales des salariés (CNAS) et de traiter les dysfonctionnements, principalement pour ce qui est de la régularisation de la situation des employés non déclarés à la caisse, a annoncé à Batna, le directeur général de cet organisme, Tidjani Hassan Haddam.



S’exprimant en marge d’une visite de travail au siège de la CNAS de Batna, M. Haddam a affirmé que la CNAS, "qui demeure une fierté pour notre pays" est "un acquis pour les travailleurs", se caractérisant depuis plusieurs années, par un équilibre conforté au plan financier, obéissant à une règle d'autonomie. Il a ajouté que la pérennisation de la Cnas pour les générations futures est tributaire d’une conjugaison d’efforts. Le même responsable a ajouté que la CNAS à de nombreux chantiers à entreprendre, et l’humanisation du niveau des prestations et les équilibres financiers figure parmi ses priorités. M. Haddam a encore précisé que la perception et le recouvrement des cotisations, font l'objet "d'une attention toute particulière" depuis l’année 2015, affirmant que l’adoption d’une certaine souplesse avec les employeurs en situation difficile constitue une manière d’inciter ces employeurs à régulariser la situation de leurs employés. Puisant dans les chiffres, M. Haddam a relevé, que jusqu'au mois de mars dernier, pas moins de 91.000 employeurs ont versé leurs cotisations à la CNAS et ont bénéficié de l'annulation des pénalités de retard au titre des dispositions de la LFC 2015. Il a appuyé que 10.000 opérations de rééchelonnement ont été accordées aux employeurs pour leur permettre de s’acquitter de leurs cotisations. Par ailleurs, M. Haddam a rappelé que ces résultats ont été également réalisés grâce aux différentes mesures prises, notamment les opérations de sensibilisation et la réorganisation de la Caisse à travers l'utilisation accrue des NTIC, permettant de mieux  se rapprocher des assurés et l'ouverture de nouvelles structures rapprochant la CNAS de ses usagers.

Ismain
Mardi 12 Avril 2016 - 18:45
Lu 213 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+