REFLEXION

MERS EL KEBIR (ORAN) : Trois familles mal-logées interpellent le wali



Trois familles occupant un site situé au niveau de l’itinéraire de la nouvelle route reliant la localité d’Ain Khedidja à Oran, viennent d’interpeller le wali d’Oran, Zaalane Abdelghani, le priant d’intervenir pour mettre fin à cette discrimination de deux poids, deux mesures ; les concernant au sujet de l’opération de relogement, sachant qu’elles occupent ce site depuis plus de trois décennies. Selon leurs dires, elles occupent ce site de carrière, ex : Pouget depuis la fin des années 70, et avaient été recensées par une commission ad hoc, s’interrogeant au passage sur le relogement de trois familles qui occupaient le même site, et privaient trois autres pour des raisons, jugées discriminatoires. Interrogées par nos soins, ces familles nous ont indiqué que les prétextes évoqués par les responsables locaux, de manque de logements disponibles, ne tiennent pas debout, et leur relogement dans des centres de transit où dans des écoles, relèvent de l’inacceptable, au moment où les hautes autorités du pays, appellent  à l’amélioration des conditions de vie des citoyens, en leur garantissant des logements décents. Pour rappel, les familles oubliées de l’opération de relogement, sont composées de deux femmes divorcées, avec des enfants livrées à elles mêmes, apprend-t-on.                               

Medjadji H.
Lundi 3 Février 2014 - 17:29
Lu 153 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+