REFLEXION

MERS EL HADJADJ : Le transport public dans un piteux état



Les citoyens des deux villages de Hassasna et Djeffafla dans la commune de Mers El Hadjadj, relevant de la daïra de Bethioua, distante d’une soixantaine de kilomètres à l’Est du chef-lieu de la wilaya d’Oran souffrent énormément du manque flagrant en moyens de transport public reliant leur localité au chef-lieu de la wilaya. Selon les habitants de cette région, cette insuffisance en matière du transport public serait due au manque des autorisations d’exploitation des lignes de transport sur l’axe routier Mers El Hadjadj - Oran ville. Le visiteur de cette localité aura à constater que, bien qu’elle longe la fameuse RNW 16, ses habitants souffrent quotidiennement du déficit en matière et attendent des heures pour qu’un quelconque moyen de transport de transit vienne de Bethioua et de  Mostaganem vers le chef-lieu d’Oran. Rencontrés sur les lieux, les dits citoyens nous informent que les premières victimes de ce déficit restent notamment les écoliers et les travailleurs qui ne peuvent, par ce manque, rejoindre sans difficultés, soit les établissements scolaires ou leurs lieux de travail. De nombreuses fois, les citoyens font le guet pour un quelconque bus ou taxi de transport de transit sans résultat à cause du remplissage de ces moyens de transport. Les citoyens las d’attendre rebroussent parfois le chemin pour rentrer chez-eux. Des attentes quotidiennes qui se font sur les deux rives de la route et dans des conditions difficiles en raison d’absence d’abribus. Qu’il vente ou qu’il pleuve ou qu’il fasse chaud, les pauvres citoyens n’ont de point de salut que l’arrivée du moyen du transport. Le mécontentement est assez apparent sur les visages de ces paisibles ruraux, qui s’interrogent sur la raison de ce désordre qui règne au sein de ce secteur, tout en se demandant pourquoi il n’y a pas de délivrance de nouvelles autorisations de lignes d’exploitation sur ce tronçon, d’autant plus que de nombreux citoyens sont propriétaires de moyens de transport et qu’ils avaient une nette intention d’investir dans ce créneau. C’est dans cette optique que les citoyens demandent et sollicitent urgemment l’intervention des pouvoirs publics pour faciliter l’investissement dans le
domaine et ouvrir de nouvelles dessertes sur cet itinéraire. Un investissement prometteur potentiellement créateur de nouveaux postes de travail au profit de la jeunesse en chômage d’un côté, et de l’autre, apporter une nette amélioration au cadre de vie de cette localité en quête d’un meilleur développement local. 
 

Medjadji. H
Lundi 21 Janvier 2013 - 00:00
Lu 236 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+