REFLEXION

MERS EL HADJADJ : La station de dessalement d'El-Mactaâ opérationnelle le mois prochain

Annoncée fin 2012, c'est finalement au cours de ce mois de juin que l'entrée en service de la méga station de dessalement d'eau de mer (SDEM) d'El-Mactaâ devra s'opérer, a-t-on appris de sources concordantes. Une station, note-t-on, dont la capacité de production quotidienne de 550.000 m³ la place en tant que plus grande station au monde en service.



MERS EL HADJADJ  : La station de dessalement d'El-Mactaâ opérationnelle le mois prochain
Avec sa mise en fonction, prévue juin prochain, elle devra assurer, dans un premier temps, un apport journalier de l'ordre de 200.000 m³/jour, précisent nos sources, soit près de 40% de sa capacité réelle. Un apport qui devra graduellement augmenter comme pour toute nouvelle station, précisent encore nos sources. L'excédent en eau potable que devra apporter la nouvelle méga station devra être partagé entre trois wilayas en plus d'Oran, à savoir Mascara, Mostaganem et Relizane, ajoute-t-on. Pour la Société de l'eau d'Oran (Seor), « même avant la mise en service de la station d'El-Mactaâ, la wilaya d'Oran dispose actuellement de suffisamment de ressources en eau pour répondre à la demande de la population en eau potable. « Oran n'a pas actuellement de problème de disponibilité de la ressource », affirme la Seor par la voix de sa responsable du département de la communication. Selon la même source, les besoins quotidiens de la wilaya, qui avoisinent les 360.000 m³/jour, sont satisfaits à partir de la station de déminéralisation de Brédéah, grâce à un apport variant entre 15.000 et 20.000 m³/jour, la station de dessalement d'eau de mer de Mostaganem qui apporte à la wilaya entre 76.000 et 80.000 m³/jour, le transfert MAO avec un apport de 120.000 à 125.000 m³/jour, le transfert Tafna (150.000 m³) et la station de dessalement Kahrama (jusqu'à 60.000 m³). Le reste des ressources provient des puits et forages qui apportent entre 6.000 et 8.000 m³/jour. Avec la réception prochaine de la méga station de dessalement de l'eau de mer d'El-Mactaâ, dont la réalisation a été confiée à l'entreprise «Hyflux» de Singapour, les eaux dessalées pourront ainsi couvrir tous les besoins de la wilaya. Cette station a une capacité de production de 550.000 m³/jour. Selon les perspectives annoncées par le secteur de l'eau, la méga station devra, à terme, alimenter la ville avec 255.000 m³/jour, alors que le reste sera dirigé pour approvisionner d'autres wilayas de la région. Les services concernés assurent qu'avec cette mise en service, la wilaya aura un excédent en eau dans les prochains mois. La wilaya d'Oran devra ainsi «exporter» l'eau à d'autres wilayas de la région qui souffrent de déficit en matière de ressource en eau. Des travaux de raccordement ont été déjà réalisés pour raccorder les deux localités de Mohammadia et Sig au MAO. Un réservoir de 50.000 m³ a été construit près du village Arrarba, dans la commune de Béthioua, pour raccorder ces deux agglomérations au MAO et à la future station de dessalement de l'eau de mer d'El-Mactaâ. Le MAO va ainsi alimenter régulièrement les villes de Sig et de Mohammadia, dans la wilaya de Mascara. Un apport journalier de 70.000 m³ sera affecté pour alimenter les deux villes en eau. 30.000 m³ seront consacrés à Sig, le reste, 40.000 m³, sera déversé dans le barrage de Fergoug, wilaya de Mascara, qui alimente la ville de Mohammadia. Le Plan directeur d'aménagement des ressources en eau de l'Oranie (PDAR), élaboré par le ministère de tutelle, envisage une nouvelle vision de la gestion des ressources en eau de la région. Ainsi, les apports des 12 stations de dessalement de l'eau de mer opérationnelles ou en cours de construction seront consacrés exclusivement à l'alimentation de la population des villes côtières. L'eau des barrages sera destinée à l'irrigation des terres agricoles pour relancer la production dans les wilayas de Mascara, Tlemcen, Mostaganem et Aïn Témouchent.
 

Medjadji H
Mercredi 22 Mai 2013 - 08:52
Lu 944 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+