REFLEXION

MERS EL HADJADJ : 20 000 habitants sans téléphone fixe et sans internet, depuis 4 mois

Environ 20.000 habitants de la Commune de Mers El Hadjadj et sa banlieue, sont sans téléphone fixe ni internet et ce depuis près de quatre mois, suite à l’endommagement du câble principal qui relie la région à la ville d’Arzew. La 3G est devenue le seul moyen de communication pour la population, notamment la catégorie des jeunes. Notons que pas moins de 5 propriétaires de cybercafés ont fermé depuis des mois, leurs magasins situés dans le chef-lieu de la Commune.



Cette situation sans précédent a suscité  beaucoup de mécontentements auprès des clients de l’entreprise d’Algérie Télécom, l'opérateur principal qui fournit des services de téléphonie fixe et de l’Internet à haut débit pour les utilisateurs, y compris les jeunes qui naviguent sans cesse à travers l'Internet. Bien qu’elle ne fournit pas toujours un débit élevé, la raison évoquée par Algérie Télécom est qu’elle a assuré pendant près de deux ans à Oran le service de la 4G ( 4ème génération), qui ne dépend pas d'un câble, mais s'abonner à ce service reste un rêve pour beaucoup, à la fois dans le centre d'Oran et ses Communes, ainsi que la Commune de Mers El Hadjadj, Les nouveaux clients intéressés qui souhaitant obtenir un "Modem" de la 4G (4ème génération)  de l'Internet sont obligés de procéder au dépôt d’une demande et attendre des mois avant de l'obtenir, alors que dans la Commune de Mers El Hadjadj à travers laquelle l'internet et la téléphonie fixe sont coupés depuis quatre mois, il y a quelques-unes des usines situées dans la zone industrielle, et même l’usine de dessalement d'eau de mer qui recourent à des alternatives à l’exemple de la 3G (3ème génération) qui est fournie par les opérateurs  privés dans la  téléphonie mobile, mais il ne fournit pas un haut débit dont ont besoin les directions de ces usines pour communiquer avec le monde extérieur via le réseau Internet, qui est devenu en notre temps le pivot des communications. Les clients d’Algérie Télécom ont déclaré qu’ils ont soulevé cette préoccupation à de nombreuses reprises à l’agence commerciale, située dans la commune d'Arzew, qui supervise également la commune de Mers El Hadjadj. En raison du manque d'une telle installation, mais les instances concernées ont justifié cette panne aux dégâts qui ont touché le câble principal qui relie la commune de Mers El Hadjadj et ses environs à Arzew, à cause des travaux effectués par l'un des entrepreneurs dans le cadre du raccordement de la région au  réseau d'eau potable. Des travaux ont été lancés pour la réparation de ce câble dès son endommagement ; le taux d'avancement de ces travaux relatifs à cette réparation a atteint 75 %, selon les informations  d’un responsable commercial de l'agence d’Arzew à ses clients de Mers El Hadjadj.

Touffik
Vendredi 18 Mars 2016 - 17:05
Lu 180 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+