REFLEXION

MERCURIALE : Les prix de l’huile d’olive s’envolent



Lors d’une virée au niveau de certains marchés très fréquentés de la ville d’Oran, nous  avons relevé que les prix de l’huile d’olive ont pris une courbe ascendante, malgré la saison de cueillette du produit, à l’instar des autres produits agricoles, pour des raisons liées essentiellement à la spéculation. Ainsi, le litre de l’huile d’olive, un produit très prisé durant cette période hivernale, est cédé à 700 dinars, au grand dam des foyers aux faibles revenus. Les prix de l’huile d’olive ont connu cette année une grande hausse. Malgré que ce soit la saison de la cueillette, le prix du litre d’huile d’olive dépasse les 700  dinars. Plusieurs raisons sont avancées par les producteurs  et les propriétaires d’huileries. Selon un propriétaire d’huilerie implantée à Misserghine, «le prix du kilo d’olive est passé de 35 dinars l’année passée à 68  dinars cette année».  Selon le même interlocuteur, la spéculation et la régression de la production au niveau de la région de la Kabylie, Bejaïa et Tizi Ouzou sont à l’origine de cette hausse. Une grande partie de la production d’olive a été affectée par la tuberculose au niveau de ces régions  et par la suite une grande partie de la production de la wilaya d’Oran a été achetée par les propriétaires d’huileries   implantées  au niveau de cette région de Kabylie.  Cette maladie a aussi touché les oliviers de la wilaya d’Oran mais les dégâts n’étaient pas très importants. Selon le secrétaire général de la chambre de l’agriculture de la wilaya d’Oran, «la superficie réservée aux oliviers à Oran est estimée à 7 700  hectares dont seulement 5 000 hectares sont en production. Cette année, la production d’olives a atteint les 91 323 quintaux avec 20 quintaux par hectare».  Présentée comme un véritable gisement d’or, l’oléiculture est très encouragée par l’Etat, depuis la mise en place du célèbre Plan national de développement agricole (P NDA) en 2000. A Oran, la production des olives a connu un grand  essor. Dans le cadre du quinquennat 2010-2014, les services agricoles d’Oran prévoient un programme de plantation de 15 000 hectares d´oliviers. Ainsi donc, la superficie totale qui sera plantée en oliviers passera à quelque 21 332 ha, équivalent au quart de la superficie agricole utile de la wilaya. La wilaya dispose d’importantes potentialités qui encouragent la concrétisation du programme quinquennal, à savoir la disponibilité de superficies importantes susceptibles d’être plantées en oliviers dont une bonne partie dans la plaine de M’lata située dans la localité d’Oued Tlélat. 

Medjadji H.
Mardi 24 Décembre 2013 - 18:10
Lu 296 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+