REFLEXION

MENDICITE ET ERRANCE DANS LES RUES DE LA VILLE DE TISSEMSILT : Un phénomène qui gangrène la société

Depuis l’arrivée de la vague de chaleur, les citoyens de la ville de Tissemsilt ont certainement remarqué le nombre grandissant des malades mentaux et des sans domicile fixe qui ont carrément envahi les artères de la ville.



MENDICITE ET ERRANCE DANS LES RUES DE LA VILLE DE TISSEMSILT : Un phénomène qui gangrène  la société
Vu les situations socio- professionnelles très difficiles que traversent certaines couches de notre société, ce phénomène pourrait ne pas être abordé de la manière qui incrimine les responsables concernés, mais à constater l’inertie observée jusque là par certains responsables, l’ampleur qu’a prise ce phénomène et les dangers que représentent certains dépressifs sur les vies des citoyens sans qu’en songe sérieusement à mettre un plan d’urgence pour prendre en charge ces personnes, on ne pouvait passer sous silence un sujet qui a été tous les temps sujet des discutions quotidiennes des Tissemsilt. En effet, depuis le début de la vague de chaleur, des dizaines de personnes venues de nulle part, vêtements sales lacérés, visages crasseux et parfois agressifs, les exemples ne manquent pas, les rues de la cité ne désemplissent pas, de nouveaux « débarqués » dont certains sont visiblement très agités n’épargnent aucune personne, particulièrement la gente féminine en les bombardant de toutes sortes d’insultes et de harcèlement au point où ils représentent un réel danger, d’autres cas de mendiants et de SDF sont quotidiennement signalés aux niveaux de la RN 14 de la cité El wiam où dans la majorité des cas, ces malades mentaux « agressent » les chauffeurs, les passants et les fidèles des mosquées, les citoyens qui voient en la présence parmi eux de ces malades, interpellent les responsables concernés tels l’APC, la DAS , ou encore les services de la wilaya afin de prendre au sérieux ce phénomène qui dépasse les faits divers et risque d’avoir des conséquences fâcheuses et regrettables si rien n’est fait dans ce sens.

A.Ould El Hadri
Mardi 12 Juillet 2011 - 10:02
Lu 326 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+