REFLEXION

MEMOIRE : Moudjahida Mme Khellil Halima



MEMOIRE : Moudjahida Mme Khellil Halima
La Moudjahida Mme Khellil Halima dit Fatiha Bent Chaouche, née le 09-07-1935 au quartier Matmar Mostaganem, fille de Habib et de Mehdi Fatma. Cette dernière a été blessée au pied et au crâne par l'armée française, car Fatiha faisait partie de la résistance, et sa maison était un point de liaison et de communication. Elle perd son mari, alors qu'elle était si jeune le Chahid Khellil Mohamed qui fut tué dans une embuscade dans la montagne, à proximité de la ville de Mascara (Oued el Abtal). Recherchée par l’armée française, la Moudjahida prend la fuite et quitta Mostaganem avec ses enfants pendant deux années. Mme Khellil a travaillé au lycée Zerouki comme standardiste jusqu'à sa retraite, elle nous a quittés le 28 -06-2003.                     Posté par Rezgui Mansour

Réflexion
Mardi 8 Mars 2016 - 18:29
Lu 345 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+