REFLEXION

MEMOIRE : Mahi Mohamed



MEMOIRE : Mahi Mohamed
Défunt hadj Mahi Mohamed dit Sabih natif du Dahra (Bordj daal) né le 18 août 1915 fils de Sabih et de Saidani Kheira. Hadj Mahi était un connaisseur de la religion musulmane et souvent était consulté par des particuliers comme par les organes officiels des oulémas tels que : cheikh si Djillali et cheikh hadj Kaddour...et el hadj maîtrisait la science du hadith et la charia et la science sociales et la langue arabe. Dès l'âge de huit ans il mémorisa le livre du saint coran , il voyagea pour la première fois à sidi Lakhdar Mostaganem et à Tiaret (Rahouia) dont il a pu mémoriser les livres du cheikh sidi khellil sous la tutelle de son maitre cheikh Chaib Draa et après avoir passé huit ans d'études il choisira la ville d’Oran et fut le premier étudiant du cheikh el Allama Mehadji Tayeb et comme hadj Mohamed était brillant et il apprenait vite, il lui demanda au nom de la charia de quitter Oran et d'aller vivre ailleurs. en 1950 il choisira Mostaganem ( kheireddine) et devint un excellent maitre des talabas de toutes les régions et en 1956 il fut emprisonné par l'armée française .il nous a quittés le 13 août 1996.         Posté par Rezgui Mansour

Réflexion
Mardi 3 Mai 2016 - 18:48
Lu 324 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+