REFLEXION

MEMOIRE : Le chahid Benzohra Ghali



Le Chahid Benzohra Ghali, né le18 mai 1931 à Mostaganem, fils de Djillali et de Rezgui Kheira a fréquenté l'école primaire Jean Maire de Tigditt, aujourd'hui Mehdi Benkhedda, plus tard, il obtint son CEP en français. Le Chahid était sportif, un footballeur car il signa sa première licence dans une équipe de quartier, puis celle de l'ESM. Le défunt Ghali était docker occasionnel au port de Mostaganem, il a fait son service militaire au sein de l'armée française, il avait un comportement saint et religieux qui lui a permis d'être contacté par l'organisation OCFLN dans une cellule de fidai en 1956. Après plusieurs attentats et opérations de fida il a pu rejoindre le maquis du dahra  et il a assisté à plusieurs accrochages avec l'ennemi. En avril 1957, en plein  mois de ramadhan, il a été désigné pour une mission à Mostaganem en rejoignant le domicile de ses parents, il a été ‘’mouchardé’’ a la police coloniale, sitôt les informations reçues , il fut encerclé chez lui par l'armée et la police française et après un combat acharné , il mourut  en martyre avec quelques membres de sa famille ( son frère et son oncle maternel et sa mère Kheira Rezgui),  c'était le 18 avril avant la prière de Maghreb . Tout le voisinage ainsi que les habitants de Tigditt se souviennent de cet accrochage et de ses trois martyres.  Allah Yarhmou. Posté par Rezgui Mansour

Réflexion
Vendredi 12 Août 2016 - 16:32
Lu 245 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+