REFLEXION

MEMOIRE : La biographie du Chahid Abdelkader Lahouel racontée par son fils



MEMOIRE  : La biographie du Chahid Abdelkader Lahouel racontée par son fils
En réalité le Chahid Abdelkader Lahouel dit si Khellil a été capturé sans aucune résistance au printemps de l'année 1958, suite à une embuscade tendue par un renfort de soldats relevant de la caserne militaire de Nouvion (actuellement El-Ghomri), conséquemment à des informations fournies par les Béni Gheddou (Yellel) à l'armée française, quant à sa présence sur les lieux de la localité, pour être transféré ensuite au camp des carrières de Sidi-Ali (Cassaigne Mostaganem), où il subit les pires tortures physiques: la famine, la goutte, la cautérisation, la gégène, la noyade etc... Quelques semaines après, il fût dirigé sur le camp d'internement de Zemmora (Relizane), d'où il tenta, probablement en Octobre ou Novembre 1958, de fuir avec trois de ses compagnons, mais cette tentative fût vouée à l'échec, car une courte poursuite déclenchée par l'armée s'est soldée par leur exécution tous les quatre par les armes et furent donc enterrés par des gens de la localité, sans pouvoir déterminer leur identité. Que Dieu accueille nos Chouhada dans son vaste paradis avec les gens sincères.

Réflexion
Lundi 11 Avril 2016 - 18:42
Lu 319 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+