REFLEXION

MEMOIRE : L'Imam Tahar Benchehida



MEMOIRE : L'Imam Tahar Benchehida
Né le 6 décembre 1906 à Mostaganem, il est le fils de l'imam Mohamed et petit-fils de l'Imam Si Moussa Benchehida. A la mort de son père l'imam Mohamed, le Gouverneur d'Algérie lui fit appel pour diriger la Mosquée de Paris. Mais obéissant à sa mère, il déclina le poste. Bientôt, appelé par le mufti Benkara Mostéfa qui était son maître et son modèle, il prit fonction dans la Grande Mosquée. Il régna sur cet espace historique avec ses frères Zoheir et Laredj. Grâce à ses nombreux voyages, il rencontra et entretint des relations épistolaires avec Cheikh El Aassimi d'Alger, les fils du Cheikh El Maâssoum de Tlemcen, il fit des visites à Rabat, à Fés où il se lia d'amitié avec Cheikh El Kettani. Entre Ilm Chariaa (acquis auprès des maîtres) et Ilma Haqiqa (soufisme) qui se subdivise en Ilm Maouhoub (miracle inné) et Ilm Ladounni (basé sur des acquis), on n'arrivait point à classer le Cheikh, tellement il faisait appel aux sciences acquises, aux expériences transmises.

Réflexion
Samedi 2 Janvier 2016 - 17:35
Lu 530 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+