REFLEXION

MEMOIRE : Feu Denden Ahmed



Le défunt Denden Ahmed connu sous le pseudonyme « Ahmed Ould El-Hadj », vient de s’éteindre ce jeudi  5 marsl, à l’âge de 101 ans.  Quel bonheur, n’est-ce pas ? Sa famille, ses fils, ses filles, devraient se réjouir de leur papa et grand-papy. Et comme l’appelait  mes aînés, Ammi Ahmed « El-Baraka ». Il n’était peut être pas célèbre, mais il fût un notable anonyme, adulé, respecté et respectable, il jouissait d’une notoriété indéniable, il aimait tout le monde, et cet amour lui était   si bien rendu par tous. Il adorait plaisanter, il avait un incroyable sens de l’humour. A chaque fois qu’on le taquinait, il rétorquait : « En tout cas moi, je n’ai jamais été allé voir un médecin, je n’ai jamais été malade comme la plupart d’entre vous ». Il disait vrai, il avait une santé de fer et ne s’est jamais plaint du moindre mal, comme en témoignent ses proches et ses amis. Ammi Ahmed a travaillé des années durant, sans aucun répit, il a été chauffeur pendant 65 années, sans le moindre  accroc susceptible d’être signalé. Il a eu sa retraite, après avoir travaillé à la briqueterie locale.

Réflexion
Vendredi 25 Mars 2016 - 16:33
Lu 174 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+