REFLEXION

MEMOIRE : Dellali Hadj Boutouta



Défunt Dellali Hadj Boutouta dit Bouamrane qui naquit en 1932 dans le village de Tliwanet commune de Kalaa wilaya de Relizane ex département de Mostaganem, fils de Bouamrane et de Harzallah Fafa. Il fréquenta les écoles coraniques et dès l'âge de 11ans il mémorisa le saint coran sous la tutelle de son défunt oncle Cheikh Hadj Fodil . Hadj était un grand maitre des écoles coraniques en débutant dans son village natal et à Semar ,Yellel, Sidi Saada et Relizane ,il forma des centaines de talabas en devenant des imams comme l'imam Si Djillali qui fut son élève. Hadj Bouamrane fut recherché par l'armée française car tout simplement, il donna des cours d'arabe aux moudjahidines, il fut rattrapé mais il arriva à s'évader de la prison de Relizane après six mois de son incarcération. Il s'installa à Mostaganem (quartier de Tigditt) et il exerça un métier de maçon ensuite couturier et plus tard hadj devint un grand commerçant. Hadj Bouamrane a résidé au quartier de Matmar et il réserva une pièce de son habitation comme moussala pour les habitants de ce quartier et pour plusieurs années. Il nous a quittés le 25 mars 2011 Allah yarhmou.      Posté par Rezgui Mansour

Réflexion
Samedi 11 Juin 2016 - 15:53
Lu 589 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+