REFLEXION

MEMOIRE : Cheikh Benghali Djillali



Cheikh Benghali Djillali dit (tchentchen) né le 30 septembre 1912 à Tigditt ( elmeksar) fils de Hadj Ahmed et de Fatouma il fut souvent évoqué comme étant parmi les plus grands violonistes Mostaganémois , il s'intègre pour la première fois au sein de l'orchestre de cheikh Ali , il fut chanteur dont il a animé des mariages et fêtes ensuite, il rejoint l'orchestre de Cheikh Benalou et d'autres par la suite, tels que :(Cheikh Betahar, cheikh Benatia , cheikh Asri Benourine , Cheikh Bouadjadj). Tchentchen était coiffeur à Haï Derb ensuite à Beymouth à côté du stade des 5 martyrs, et dont son fils Mansour tient toujours le flambeau. Cheikh tchentchen nous a quittés le17 .07.1988, c'est comme une empreinte effacée par le vent en laissant un immense vide au sein de sa petite famille, dont ses enfants (le violoniste Mansour et khalti Fatiha,) et un vide au sein de la population artistique et culturelle de Mostaganem.        Posté par Rezgui Mansour

Réflexion
Samedi 20 Février 2016 - 18:20
Lu 339 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+