REFLEXION

MEMOIRE : Benhamiti Mohamed



Benhamiti Mohamed, né le 17 mars 1932 à Sidi Ali, a contribué, aux côtés d’un groupe de moudjahidine, à la préparation de la première opération dans le Dahra. Cette préparation a commencé au mois de septembre 1954. Dans le sillage de ces préparatifs, Larbi Ben M’hidi arriva le 2 octobre 1954 dans la localité de Hadjadj (ex-Bosquet) où il rencontra Bordji Omar et autres militants. Dans la nuit du 31 octobre 1954, un groupe de quatre éléments, dirigé par Belhamiti Mohammed, fut chargé de sauter par-dessus le mur de la brigade de gendarmerie de Sidi Ali et d’ouvrir les portes afin de s’accaparer des armes. Par «pur hasard», le groupe de Sidi Ali a ouvert le feu avant l’heure «H» fixée pour le déclenchement de la guerre de libération. Les militants arrêtés, dont Belhamiti Mohammed, ont été transférés à la prison de Mostaganem où ils ont été torturés. Une peine de réclusion à perpétuité a été prononcée à l’encontre de Mohammed Belhamiti, le 19 juin 1955. Il fut transféré à la prison civile d’Oran puis à Berrouaghia et El Harrach. Il a été relâché le 4 mai 1962.

Réflexion
Dimanche 14 Février 2016 - 18:17
Lu 466 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+