REFLEXION

MELLAKOU –TIARET, C’EST L’IMPASSE ?! : Les citoyens ferment le siege de l’APC



MELLAKOU –TIARET, C’EST L’IMPASSE ?! : Les citoyens ferment le siege de l’APC
Pour la 5eme journée consécutive, le siège de L’A.P.C de la commune de MELLAKOU, demeure toujours fermé. Les contestataires, los de notre visite sur les lieux étaient au nombre de 300. Ils sont venus des quatre coins de la commune. Des écriteaux hostiles au chef de daïra sont visibles sur le mur du bureau d’Algérie poste qui se trouve en face du siège de l’APC qui ne fait refléter aucune notice .Quelques indiscrétion nous ont fait part du vol de la notice « MIN CHAAB WA ILA CHAAB » (voir photo). L’on peut lire aussi des slogans écrits sur des banderoles «  nous revendiquons notre droit constitutionnel »… « Où sont parties nos voix ?! » …  « Nous voulons l’application de l’article 80… » Ce mouvement de contestation  trouve son explication dans les déclarations suivantes, à commencer par le «  tête de liste » du parti F.N.L (Front national pour les libertés ) et lequel a raflé 6 sièges dépassant le suit de 40% . Dans ce sens, Mr. KHETTAL Boudjella , nous dira :  «le mardi 4 décembre 2012, aux environs de 11h30 M. le D.A.L , accompagné de M. le chef de daïra de Medroussa ainsi que le directeur de la délégation de sécurité de Wilaya , M. Hadj Abdelkarim qui a officiellement déclaré que la présidence de l’A.P.C de Mellakou revient à Mr.Khettal Boudjella , représentant du parti  F.N.L à Mellakou et lequel a dépassé les 40% comme stipule l’article 80 , en soulignant que le M.P.A , a raflé 5 sièges avec un taux de 33% et le R.N.D , 4 sièges avec un taux de 26% et 48 heures vous ont « offertes » pour une éventuelle cérémonie d’installation , ce pendant nous étions surpris le 06 décembre 2012, de voir les mêmes personnes qui sont venues le 04 décembre 2012 accompagnées de certains proches des milieux politiques et qui nous ont avancé que seul  le scrutin est maître des lieux pour donner une occasion à la coalition RND et MPA, soit en totalité 9 sièges contre 6, ce qui motive la désignation par élection du P./A.P.C, un mobile qui a incité les 1700 citoyens qui ont voté F.N.L de rejeter en bloc cette instruction parachutée en dernière minute. Cette décision a semé le chaos et notre manifestation est pacifique. C’est notre droit et nous interpellons le président de la république à intervenir pour mettre fin à ces agissements. Conclut Mr.Khettal du F.N.L.         
 

Abdelkader Berrebiha
Mardi 11 Décembre 2012 - 00:00
Lu 422 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+