REFLEXION

MEETING DE CLOTURE DE LA CAMPAGNE ELECTORALE DU FLN : Abdenour Belmiloud, un nom à retenir

C’est en fait un jeune candidat mais une sommité bien bourré d’aptitudes professionnelles et de perspectives d’horizon qu’est Mohamed Abdenour Belmiloud qui s’est adressé, dans un langage de haut niveau, au public de Mostaganem depuis la tribune de la maison de la culture à l’occasion du meeting du FLN.



MEETING DE CLOTURE DE LA CAMPAGNE ELECTORALE DU FLN : Abdenour Belmiloud, un nom à retenir
Le candidat FLN proposé à l’Hôtel de Ville de Mostaganem, 38 ans à peine, mais assez chevronné en matière de gestion de par un enviable parcours professionnel par rapport au tas des candidats de pas mal d’affiches, laisse aux observateurs avertis déduire un autre atout de sa personnalité : il ne semble pas un gros parleur.  Mais par contre, un homme qui agit. A l’image du meeting longtemps préparé et réfléchi durant lequel le monsieur n’est pas allé faire dans le verbe de la langue du bois et du folklore, ni dans le discours fleuve, encore moins dans les promesses fallacieuses. En orateur bien rationnel, faisant dans un arabe classique et limpide comme l’on en entend plus nos élus, l’homme s’est contenté à peine d’un petit quart d’heure, néanmoins en se limitant à l’essentiel, lui qui a côtoyé des maires des plus grandes villes du monde : comment redorer le blason d’une ville qui était aussi belle que Mostaganem ? Pour réponse, le candidat qui vraisemblablement sort du lot, ne donne pas de réplique charriant une solution magique, bien au contraire. Pour ce faire, l’homme propose à Mostaganem une stratégie somme toute cohérente, très facile à entreprendre si le citoyen met de son sel, s’agissant d’un travail communautaire et collectif la gestion d’une cité.
Aux souffre-douleurs et à la diaspora
Mais d’abord, il s’adressa aux chômeurs, aux marginalisés, aux victimes de la bureaucratie et, aux frustrés de l’habitat. Un petit mot qui traduit la vision de la personne qui croit à la rupture, telle que conçue par la génération montante du FLN, à casser la corruption, les passe-droits, la gabegie, que l’administration se doit de s’en débarrasser, laisse-t-il entendre. L’homme est de cette trempe d’hommes intègres ayant beaucoup de foi et beaucoup de notion de justesse. Bref, un homme consciencieux. Et là, encore conscient de l’état des lieux de la collectivité, Mohamed Abdenour Belmiloud plaide pour l’avènement d’une culture d’alternance aux postes de responsabilité, en vue de libérer l’esprit d’initiative et d’entreprise dans les rangs de la société tout comme la diaspora. « Mostaganem est une perle mais elle requiert un travail intense de notre part », tient-il à préciser non pas en focalisant sur sa personne, mais sur le devoir du citoyen à relever son rang de citoyenneté pour participer directement à la gestion de son quartier, de sa cité. Restera juste à savoir, si Mostaganem profitera de cette occasion pour favoriser le maire qui lui sied !
 

Ilies Benabdeslam
Mardi 27 Novembre 2012 - 00:00
Lu 628 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par momo le 27/11/2012 16:54
que essayer vous de nous faire comprendre belmiloud abdenour il doit commencer par enlever les marches que sont pere a construit en plein trottoire il respecte meme pas la lois alors je donne conseil a ce monsieur de commencer par son pere et apres on va voir pour le reste mais c'est vous les journalistes de voir les bons et mauvais coté de l'elu si je peux dire ainsi a mon avis si vous dites rien c'est que vous êtes pas complice avec lui je vous dit ça de toute franchise merci

2.Posté par ALI le 02/12/2012 16:49
@ Momo: Effectivement , je me suis déplacé à la cité Negrel, ou j'ai constaté quelque chose de plus grave que les deux petites marches, c'est à dire, le terrain d'en face, qui a été squatté et détourné , qui était censé être un espace destiné à l’intérêt public qui figure dans les plans comme espace non battis ou on constate la défiguration de l'image de ce beau quartier.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+