REFLEXION

MEDEA : Une mère de 5 enfants décède après avoir été violée

Une mère de cinq enfants, âgée d’une soixantaine d’années, a été violée à maintes reprises sur la route de K’sar El Boukhari dans la wilaya de Médéa, par un groupe d’ivrognes est décédée en succombant à ses blessures.



La commune de K’sar El Boukhari dans la ville de Médéa a été le théâtre  d’un crime ignoble ayant coûté la vie à une sexagénaire, mère de cinq enfants. La défunte a péri en succombant à ses blessures dues à une série d’agressions sexuelles, menées par un groupe de jeunes complètements ivres. Les détails de l’affaire remontent à avant-hier, lorsque la défunte avait été déposée par un membre de sa famille à 300 mètres  de son domicile sis à El Khersa au niveau de la route nationale N 1, alors qu’elle revenait d’une cérémonie de mariage. Et en raison de l’obscurité, la victime a raté le chemin qui l’emmène chez elle, et en rebroussant chemin, qu'un groupe de jeunes qui étaient en état d’ébriété surgissent brusquement, et commencent à la violer brutalement un par un, jusqu’à ce qu’elle ait rendu l’âme. Selon le médecin légiste, la victime a succombé immédiatement à ses blessures. Les éléments de la gendarmerie nationale ont ouvert une enquête approfondie afin de déterminer les circonstances de l’incident, ainsi qu’ils ont procédé à l’arrestation d’un groupe de jeunes suspectés d’être les auteurs du crime odieux. Ce crime odieux a suscité l’indignation de la population de la ville qui a exigé la peine capitale pour les auteurs.

Riad
Samedi 30 Août 2014 - 17:14
Lu 2785 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+