REFLEXION

MAZAGRAN ET OUREAH : Les coupures intempestives d’électricité irritent les habitants



 « Les coupures d’électricité sont fréquentes mais pour cette fois c’est trop »dira un citoyen habitant dans la commune de Mazagran. Depuis le début de la saison estivale, et au moment où l’énergie électrique est primordiale, plusieurs communes dans la willaya de Mostaganem souffrent toujours de coupures répétitives d’électricité. C’est le cas de la commune de Mazagran, ainsi qu’à Ouréah, où des centaines de familles résidant dans ces deux localités, souffrent depuis le début de la saison estivale  du phénomène des coupures d’électricité et cela en dépit des assurances des responsables du secteur. Lors de la dernière coupure,  les habitants ont été privés d’électricité durant presque toute la journée. Selon notre source  quelques uns ont tenté de joindre les services de la Sonelgaz, malheureusement  personne ne se trouvait à l’autre bout du téléphone pour répondre aux appels des clients de cette entreprise. Cette  situation qui n’arrête pas d’irriter les habitants, à cause de multiples désagréments et pertes précisément pour les commerçants. « Je suis obligé de faire des ravitaillements chaque jour pour mon magasin, pour avoir des produits frais, je ne fais jamais de stock de peur des coupures d’électricité, car je risque de perdre des produits », dira le propriétaire d’un magasin  de vente de produits alimentaires. Dans le même contexte, d’autres ont fait le choix d’acquérir des  groupes électrogènes, pour parer aux coupures d’électricité et assurer la pérennité de leurs commerces, toutefois, ce n’est pas n’importe qui, qui peut se permettre ce luxe, des centaines de familles endurent toujours ce phénomène à chaque saison estivale. force est de constater que des postes transformateurs ont été installés dans plusieurs  zones de la willaya et même dans les zones périphériques pour mettre fin aux fluctuations d’alimentation en énergie électrique et la lutte contre les branchements illicites qui coutent très cher à la trésorerie publique. Les habitants de ces deux communes en question étaient pourtant rassurés par les pouvoirs publics, que la saison estivale de cette année sera différente, ce qui n’a pas été le cas estiment les habitants.             

Tayeb Bey Aek
Mardi 26 Août 2014 - 17:50
Lu 191 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+