REFLEXION

MASCARA : Visite du ministre de la formation et de l’enseignement professionnels

M. Bedoui, ministre de la formation professionnelle et de l’apprentissage a entamé une visite de travail et d’inspection au niveau de son secteur à travers la wilaya de Mascara.



MASCARA : Visite du ministre de la formation et de l’enseignement professionnels
Le ministre et la délégation  qui l’accompagne et en compagnie de M. le wali de Mascara s’est rendu au niveau de la ville de Sig pour visiter l’usine de l’ENAP et rencontrer les stagiaires de cette unité, sur place il  a longuement conversé avec ces jeunes stagiaires sur les opportunités de cette formation qui leur permet d’assurer un emploi dans l’entreprise ou la création d’une micro entreprise à plein temps dans différentes qualifications professionnelles qui font cruellement défaut dans le marché du travail.  « vous avez opté pour le bon choix en vous versant dans l’acquisition  d’un métier  grâce au soutien des pouvoirs publics pour l’exploitation rationnelle des moyens  mis à votre disposition dans la lutte effrénée contre le chômage et la déperdition  scolaire », dit-il. Le Ministre a d’autre part invité les responsables à voir les voies et les moyens à mette en œuvre pour  redonner un nouveau souffle au créneau de la formation au sein des instituts  et CFPA  et la mise en adéquation dans le domaine de l’emploi et du monde du travail à travers les différents types de dispositifs d’insertion professionnelle par le truchement de l’apprentissage, ce sont les principaux axes sur lesquels s’est articulé  la visite d’inspection et de travail effectuée ce dimanche par  M. Nouredine Bedoui. Dans la même ville le ministre a procédé à l’inauguration d’un nouveau INSFP baptisé au nom du moudjahid Bendahmane Larbi, un institut de type 300/120  bâti sur une surface de  55513 m2 pour une AP  de l’ordre de  300 millions de dinars au niveau de cet institut, on remarque que parmi les spécialités figure celle de l’aménagement des sites historiques, une spécialité qui fait cruellement défaut au niveau de notre wilaya.  Le ministre a visité aussi le CFPA où une exposition  regroupant  des stands d'une dizaine de spécialités dont la maçonnerie, la ferronnerie d'art, la plâtrerie, le coffrage et le ferraillage, dessinateur et projecteur en architecture, installation sanitaire et gaz, électricité bâtiments, broderie, pâtisserie et bien d’autres spécialités du centre. Le ministre a saisi l’occasion pour exhorter les responsables locaux  à valoriser le partenariat par la signature de conventions entre les CFPA et les collectivités locales  afin de combler les déficits constatés en matière  de main d’œuvre qualifiée notamment dans le bâtiment et l’agriculture, arrêtant de former des comptables et des agents de saisie qui n’auront pas où aller après leur formation. A Mohammdia, le ministre a visité le  CFPA « Reguiba  El Ghali » et a posé la première pierre de réalisation d’un CFPA. A Tighennif , en se rendant sur le site de construction du nouveau INSFP  en  cours de réalisation, le ministre n’a pas manqué de rappeler que compte tenu de la vocation agricole de la région, cet institut sera de spécialisation en agronomie et en  techniques agricoles, une proposition qui a eu l’aval des responsables locaux de la wilaya même si l’université de Mascara dispose d’un institut d’agronomie de formation supérieure de cycle long, les centres de formation de vulgarisation agricole  ont disparu de la carte de cette  formation en question; il ne reste plus que l’INPV de Zekkour. M. Bedoui a précisé qu'il est temps de redynamiser le secteur de la formation professionnelle et les soumissions des marchés dans le code des marchés et doit désormais  inclure une clause d’obligation  de recrutement  de 20%  des apprentis en formation dans les CFPA  car la formation professionnelle va dans le sens  de la valorisation des métiers et contribue au  développement  de l'économie du pays . Au chef lieu de la wilaya, le ministre a visité  l’INFSP « Bouleriel Djelloul »  et après la visite des différents ateliers il s’est rendu dans le laboratoire et a exigé des responsables de l’institut de prendre contact avec les APC, les hôpitaux et les différents investisseurs pour effectuer leurs analyses dans ce laboratoire au lieu de faire des déplacements ailleurs. La visite fut achevée par une séance de travail avec les cadres du secteur, les représentants du mouvement associatif  et de la société civile et les opérateurs économiques de la wilaya.

B. Boufaden
Lundi 28 Octobre 2013 - 22:00
Lu 321 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+