REFLEXION

MASCARA : Visite de travail et d’inspection du wali à la daïra d’El Bordj

Le wali de Mascara a effectué une visite de travail et d’inspection au niveau de la daïra d’El Bordj durant laquelle il a inspecté les chantiers du logement qui demeurent en cours de réalisation. La daïra d’El Bordj est considérée comme l’une des plus importantes daïras au niveau de la wilaya suite au changement considéré qui l’a touché pour passer d’une région vinicole à une région agricole et pastorale.



La daïra se trouve sur les hauteurs des monts de Béni Chougrane aux reliefs accidentés, elle s’étend sur une superficie de 211 km et compte 39.413 habitants répartis à travers ces trois communes, El Bordj 22.328 habitants, Menaouer 10.446 habitants et Khalouia 6.639, l’agriculture occupe une superficie de 19.265 ha dont 147 ha non productive, 442 ha de forêts, 371 ha construites et 18.305 ha terre fertile dont 360 ha irriguées et exploitées par 194 EAC, 105 EAI et 1495 du secteur privé. La daïra a bénéficié durant la période du 2010 à 2014 de 95 opérations pour une enveloppe budgétaire de 569.274.748,00 DA. Concernant le logement, la daïra a bénéficié de 1300 aides pour l’habitat rural dont 1218 achevés et 80 en cours de réalisation et pour la réfection, 157 aides ont été attribuées  et 384 aides promises. En ce qui concerne les dossiers déposés dans le cadre de l’application de la loi 08/15, on compte 247 dossiers déposés, le même chiffre traité dont 221 dossiers acceptés, 26 dossiers rejetés et 04 en cours d’étude. Le logement LPA : 674 dossiers déposés et un quota de 100 logements en cours de réalisation. Le logement public locatif : 1869 dossiers déposés, quota attribué 560, logement attribué 175, en cours de réalisation 385. Le logement RHP : quota 80, attribué 50, en cours réalisation 30. Pour accélérer les travaux afin de permettre la réalisation du programme à temps et résoudre le problème du logement qui se pose au niveau de la wilaya, le wali a visité les 40 logements à Khalouia, puis les deux chantiers de logement qui sont à l’abandon depuis bientôt deux ans. Le wali a chargé le directeur du logement à lancer ces chantiers dans les plus brefs délais et de résilier les contrats des entrepreneurs qui ne sont pas en mesure de finir leur chantier dans les délais prescrits, avant de mettre en demeure le reste des entreprises dont les travaux demeurent toujours en cours malgré les avertissements qui leur sont adressées. Au niveau du chef-lieu de la daïra, le wali a présidé comme à son habitude un conseil de wilaya devant la société civile où les citoyens ont exposé leurs préoccupations qui tournent toujours autour de l’ouverture des pistes, le logement, le gaz de ville, l’aménagement et le logement rural. Et c’est au tour des directeurs de l’exécutif de répondre aux questions posées avec l’intervention du wali de temps à autre pour instruire à ces directeurs de prendre en charge les questions qui peuvent avoir des solutions dans l’immédiat. Le wali insiste toujours pour casser la bureaucratie à tous les niveaux et permettre aux citoyens de s’exprimer en toute liberté.

B. Boufaden
Mercredi 18 Novembre 2015 - 17:09
Lu 164 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+