REFLEXION

MASCARA : Une seconde visite du wali au pôle universitaire

Lors d’une seconde visite au pôle universitaire, le wali de Mascara a insisté sur les délais de livraison des cités des 2000 lits filles et 2000 lits garçons, le rectorat et le restaurant de 800 repas/jour. A ce niveau, il a invité les bureaux d’études de faire des recherches et de cesser de jouer sur le même plan. Par ailleurs, il a invité les bureaux, les entreprises et les étudiants à une séance de concertation sur les couleurs à choisir pour le pôle universitaire.



Le vice-recteur a répliqué qu’il n’est pas question d’impliquer les étudiants parce que  selon lui « ce sont des parleurs, c’est des gens manipulés », chose qui a déplu au wali et a insisté à ce que « les étudiants participent au choix des couleurs parce que, disait le chef de l’exécutif, ce sont eux les premiers concernés et puis ce sont les cadres de demain, ils doivent s’impliquer pour acquérir les connaissances qu’il faut leur permettant de faire face à leur future fonction, ce sont les hommes de demain. » Le wali a également mis sur le carnet certains bureaux d’étude et chefs d’entreprise au vu de leur absence sur le terrain de la visite du premier responsable, ces derniers n’auront plus le droit de prendre part dans les chantiers de la wilaya, « C’est un manque de respect pour le wali et je ne tolère pas de tels agissements. » dit ce dernier. Au niveau du rectorat, le wali a fait la remarque au bureau d’étude sur l’étude de l’éclairage et la climatisation, « Il faut faire une étude pour économiser le plus possible d’énergie que ce soit pour l’éclairage ou pour la climatisation, apprenez à avoir l’avis de l’autre, ne prenez pas de décision unilatérale. J’invite une autre fois les entreprises et les bureaux à s’intégrer et respecter les délais dans le cas contraire ceux qui ne sont pas en mesure qu’ils s’en aillent ailleurs, je ne serai pas tolérant envers les responsables qui ne répondent pas à l’appel. » Lors d’un bref point de presse, le wali dit : « Je vais faire une visite à travers l’ensemble des daïras et j’insiste sur la propreté et les espaces verts. » Il ajouta à propos de la question des constructions sur les terres agricoles fertiles, « Je ne suis pas au courant, mais je vais faire le nécessaire pour étudier ce dossier et prendre les décisions qui s’imposent, on doit préserver les terres agricoles et accorder de l’importance à l’agriculture vu la situation économique que vit notre pays. On doit axer nos efforts sur le MAO qui est destiné à l’alimentation de nos villes en eau potable et affecter le reste des eaux de barrages et autres pour l’irrigation de l’agriculture et créer l’extension des terres agricoles. » Concernant les bureaux d’études défaillants et les entreprises défaillantes qui sont même la cause du retard du logement social au niveau de la wilaya de Mascara, le wali disait qu’ « il sera intransigeant à leur égard, il ne restera que les entreprises capables de réaliser son plan de charge comme il se doit et les bureaux d’études capables de montrer du renouveau, il n’y a pas de place pour les bricoleurs. »

B. Boufaden
Dimanche 9 Août 2015 - 17:33
Lu 146 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+