REFLEXION

MASCARA : Une journée sans voiture

Pour une journée sans voiture, ce samedi 18 Mars 2017, le centre-ville de Mascara a été fermé à la circulation routière, et la place publique Emir Abdelkader réservée aux enfants pour les différents jeux ainsi que la place Mostefa Bentouhami.



Pour ce qui est des quartiers périphériques de la ville, ils se sont retrouvés pris dans les embouteillages hors de la ville, puisque les voies de désengorgement se trouvent au niveau du centre-ville, qui desserve toutes les directions. Les objectifs d’une telle initiative, sont multiples, tout d’abord le respect de l’environnement, avec moins d’émission de gaz et de pollution et plus d’oxygène. Ce n’est pas tout, c’est également pour inciter les citoyens à marcher et à découvrir leur ville, et également rendre la chaussée et les trottoirs aux piétons pour quelques temps. Certains citoyens que nous avons rencontrés approuvent cette initiative très bénéfique de journée sans voiture, ajoutant, qu’il faut la préparer à l’avance par une sensibilisation. Il faut que l’automobiliste soit convaincu pour laisser les clefs de sa voiture chez lui et se rendre à pied en ville, un acte de civisme proprement dit. Pour quelques-uns, sortir sa voiture traverser toute la ville pour la garer quelques parts afin de continuer à pieds, lui semble répondre à un acte qui lui est imposé. Malheureusement certains de nos citoyens négligeraient ce côté de civisme pour répondre à un acte pareil, incitant l’Etat à prendre des mesures à caractères très bénéfiques pour le citoyen..

B.Boufaden
Dimanche 19 Mars 2017 - 19:13
Lu 124 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي